Dominique Sylvain : "Je peux écrire n'importe où"

Dominique Sylvain a écrit quinze romans policiers qui lui ont valu de nombreux prix. Elle profite de l'été dans sa maison de Bretagne, mais elle pense toujours à ses romans même lorsqu'elle est "officiellement" en vacances. Son dernier livre s'appelle "Le roi Lézard" chez Viviane Hamy.

Pour Dominique Sylvain, l'avantage de la Bretagne, "c'est qu'il fait assez frisquet, donc cela me garde les neurones au frais et cela me permet de trouver des idées ! "

Mais l'intérêt d'être écrivain, selon elle, est de se promener tout le temps avec son ordinateur portable et de pouvoir écrire n'importe où.

Le lointain, l'exil, le voyage, sont souvent de bonnes sources d'inspiration. Et si "Le roi Lézard " est la réécriture d'un de ses anciens livres (mais elle a tout changé, même le meurtrier), ce n'est pas par panne d'inspiration : "j'avais envie de faire revivre la musique des années 70 à travers Jim Morrison qui se balade un peu comme un fantôme dans cette fiction ".