Valérie Nivet-Doumer, "Le préféré"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L’adoption ne va jamais de soi. C’est ce que rappelle Valérie Nivet-Doumer dans son premier roman, "Le préféré" ( éditions Anne Carrière 372 p., 19,50€). L’histoire d’une mère qui semble préférer le garçon qu’elle a adopté à celui qu’elle a mis au monde. Un suspense psychologique qui mêle habilement les sortilèges du Brésil et les secrets de famille.

Tom a quatre ans lorsque ses parents reviennent du Brésil, le jour de Noël, avec un nouveau-né, Ben, qu’ils mettent sous le sapin en guise de cadeau pour lui.

Mais au fil des ans, la préférence flagrante de sa mère pour Ben ne fera que s’accentuer. Tom a beau s’appliquer à devenir le fils modèle que ses parents pourraient enfin aimer, rien n’y fait ! L’irréparable survient quand, étudiant à Sciences Po, il tombe amoureux d’une jeune fille ; son frère s’en étant épris lui aussi, leur mère demande à Tom d’y renoncer.

Cherchant à comprendre pour quelle raison elle le rejette, Tom part au Brésil avec pour seuls indices l’extrait de naissance de Ben et le nom de sa mère biologique, qu’il espère bien retrouver.