"Standard", de Nina Bouraoui

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La seule façon de sauver notre société, c'est l'amour. C'est ce qu'écrit Nina Bouraoui, lauréate des Prix Inter et Renaudot, dans son nouveau roman. Un trentenaire, replié sur lui-même, retrouve une amie de lycée et en tombe amoureux. Un antihéros de notre temps.

**"Standard", de Nina Bouraoui est publié par Flammarion (283 p., 19€) – Note : *****

Résumé

Bruno Kerjen avait la certitude que "le monde réel était fait d'hommes et de femmes à son image, qui pouvaient être remplacés sans que personne remarque la différence de l'un, l'absence de l'autre ".

Employé, d'une entreprise de composants électroniques, cet homme de 35 ans n'attendait rien de la vie. À l'occasion d'un week-end passé chez sa mère près de Saint-Malo, il recroise Marlène. La toxique Marlène de ses années de lycée. Bruno Kerjen, qui s'était comme protégé jusque-là d'éprouver tout sentiment, a désormais un rêve : Marlène. Portrait d'un antihéros de notre temps, d'un homme sans qualités replié sur lui-même, mû uniquement par la peur, Standard est aussi un roman tragique : un homme va chuter, inéluctablement et sous nos yeux, parce qu'il s'est décidé à aimer.

 

Vous êtes à nouveau en ligne