"Paradis (avant liquidation)", de Julien Blanc-Gras

Les changements climatiques sont plus sensibles dans certains endroits du monde que dans d'autres. C'est le cas des îles Kiribati, un Etat du Pacifique menacé par la montée des eaux. Le jeune journaliste et écrivain globe-trotter, Julien Blanc-Gras s'est rendu dans ce paradis qui pourrait être liquidé au propre comme au figuré et il en est revenu avec un récit élégant et étonnant, à la fois grave et plein d'humour.

Paradis (avant liquidation) , de Julien Blanc-Gras est publié aux éditions du Diable Vauvert (252 p., 17€) – Note : ***

Résumé : "*Il y a des pays en voie de développement et des espèces en
voie de disparition. La république des Kiribati est un pays en voie de
disparition. Perdu au milieu de l'océan Pacifique, ce petit paradis semble
promis à l'engloutissement par le changement climatique.

J'ai organisé ma vie autour d'une ambition saugrenue, le quadrillage méthodique
de la planète. Moteur : toujours voir un pays en plus. Ce qui se profile
ici, c'est un pays en moins. Je dois m'y rendre avant qu'il ne soit rayé de la
carte.* "

Au bord de lagons de carte postale, le journaliste écrivain
entraine le lecteur dans ses péripéties cocasses ou dramatiques, narrées avec
son écriture élégante, son humour et sa justesse de ton habituels, entre
distance et empathie. On rencontre les pêcheurs et les présidents, les
missionnaires et les ivrognes, les expatriés et les candidats au départ. Autant
de fragments qui composent un tableau de ce paradis en sursis, confronté à un
défi sans précédent. Peuplées depuis 3000 ans, les Kiribati devront-elles déménager
pour survivre ?

Un éclairage inédit sur cette contrée méconnue, éloignée de
la mondialisation et pourtant aux avant-postes de la menace climatique.

Vous êtes à nouveau en ligne