"Marquis de Sade, l'ange de l'ombre", de Gonzague Saint Bris

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le Marquis de Sade est mort en décembre 1814. A l'occasion de ce bicentenaire, beaucoup de livres sont annoncés. Premier d'entre eux, celui de Gonzague Saint Bris.

Cette biographie passionnée, sans rien cacher des aspects les plus
scandaleux de l'œuvre du célèbre écrivain et philosophe, rend aussi
hommage à la liberté incroyable d'un homme qui a passé presque toute sa
vie en prison et laissé une trace indélébile dans l'histoire de la
pensée. 

Marquis de Sade, l'ange de
l'ombre,
de Gonzague Saint Bris est publié aux éditions Télémaque (272
p., 22€) – Note : ***

Résumé

Pervers sexuel enragé et engagé, explorateur d'une sensualité sans limite, libertin et libertaire, aristocrate et révolutionnaire, théoricien politique visionnaire, il est aussi le défricheur de l'inconscient et l'homme de théâtre d'avant-garde qui fait monter sur scène pour les apaiser les fous de Charenton.

Le divin Marquis est une divine surprise sous la plume de Gonzague Saint Bris qui en trace, à l'aube du bicentenaire de sa mort, un portrait aussi saisissant qu'émouvant.

Sans jamais rien éluder des aspects les plus choquants et dérangeants de son uvre ou de ses obsessions les plus viscérales.

Gonzague Saint Bris va plus loin, explorant les relations du Marquis avec les femmes de sa vie, ses enfants, le monde de la monarchie, de la Révolution et de l'Empire.

Apparaît un homme singulier, d'un courage intellectuel hors norme et d'une liberté confondante.

Emprisonné pendant les deux tiers de son existence, l'auteur des 120 journées de Sodome ou de Justine ne rend jamais les armes.
Éternel insoumis, athée combattant, rebelle sans tabou, Donatien Alphonse François de Sade est "l'Ange de l'ombre" de la littérature française.

Après 45 ans de libération des mœurs, notre époque est totalement sous le signe de Sade, marquée de son empreinte brûlante et indélébile.

Ami de longue date de la famille de Sade, Gonzague Saint Bris a eu accès à des archives encore inédites. Il a voulu, outre son admiration pour l'écrivain, retracer un parcours humain douloureux et méconnu, révélant une fin de vie surprenante.
Cette biographie, rythmée par des anecdotes insolites et des éclairages inattendus, permet de ressusciter les rapports contrastés de Sade et de ses contemporains, de Mirabeau à Choderlos de Laclos en passant par Napoléon Bonaparte.

Vous êtes à nouveau en ligne