"Le Turquetto", de Metin Arditi

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Ce qui définit un homme ce n’est pas sa couleur, sa race ou sa religion, c’est son cœur. C’est ce que rappelle Metin Arditi, romancier, professeur et président de l’Orchestre de la Suisse romande, dans son nouveau livre intitulé Le Turquetto. L’histoire d’un peintre imaginaire de la Renaissance dont on aurait perdu tous les tableaux, à l’exception d’un seul. Cette variation brillante et émouvante sur l’identité est l’un des grands succès de cette rentrée.

Le Turquetto, de Metin Arditi est publié aux éditions Actes Sud (288 p., 19,50€)

Note : ****

Vous êtes à nouveau en ligne