"Le Louvre", de Geneviève Bresc-Bautier et Gérard Rondeau

Chaque année presque dix millions de visiteurs du monde entier arpentent les quelques 70.000 mètres carrés du Musée du Louvre pour découvrir plus de 35.000 œuvres. Dans un livre monumental, la conservatrice et historienne de l'art, Geneviève Bresc-Bautier et le photographe Gérard Rondeau racontent, par l'écrit et par l'image, ce haut lieu du patrimoine et ses prestigieuses collections.

Un livre sans équivalent illustré de photographies inédites.

"Le Louvre ",
de Geneviève Bresc-Bautier et Gérard Rondeau
est publié par les
éditions Citadelles et Mazenod (520 pages, relié en toile satin sous
coffret illustré ; environ 450 illustrations couleurs ; 350€, prix de
lancement) – **Note : *****

Résumé

Quelle est l'histoire de ce haut lieu du patrimoine ? Comment se sont constituées ses prestigieuses collections ? C'est ce que propose de retracer, à travers une riche iconographie, le présent volume. Forteresse au Moyen Age, puis demeure des rois de France, le Louvre a accueilli huit siècles d'histoire. Ses origines remontent au XIIe siècle lorsque le roi Philippe Auguste décide de protéger sa nouvelle capitale, Paris, en la dotant d'une forteresse sur la rive droite de la Seine. Avec Charles V, le Louvre devient une résidence royale et les souverains Valois et Bourbons ne cesseront de l'agrandir, l'aménager, l'embellir. Les plus brillants architectes et peintres sont appelés à y oeuvrer. Siège des académies de Beaux-Arts et résidence de nombreux artistes au XVIIIe siècle, le Louvre confirme sa vocation de temple des arts avec l'ouverture en 1793 du Muséum des Arts, premier musée national ouvert au public. Dès lors, ses collections issues des collections royales ne cesseront de s'enrichir au fil des acquisitions, des découvertes archéologiques, des dons ou des legs. Dans les années 1980, le projet du "Grand Louvre", symbolisé par la fameuse pyramide de Ioeh Ming Pei, est un point d'orgue de ces siècles de transformation. Quelle est l'histoire de ce haut lieu du patrimoine ? Comment se sont constituées ses prestigieuses collections ? C'est ce que propose de retracer, à travers une riche iconographie, le présent volume.

Forteresse au Moyen Age, puis demeure des rois de France, le Louvre a accueilli huit siècles d'histoire. Ses origines remontent au XIIe siècle lorsque le roi Philippe Auguste décide de protéger sa nouvelle capitale, Paris, en la dotant d'une forteresse sur la rive droite de la Seine.

Avec Charles V, le Louvre devient une résidence royale et les souverains Valois et Bourbons ne cesseront de l'agrandir, de l'aménager et de l'embellir. Les plus brillants architectes et peintres sont appelés à y oeuvrer.

Siège des académies de Beaux-Arts et résidence de nombreux artistes au XVIIIe siècle, le Louvre confirme sa vocation de temple des arts avec l'ouverture en 1793 du Muséum des Arts , premier musée national ouvert au public.

Dès lors, ses collections issues des collections royales ne cesseront de s'enrichir au fil des acquisitions, des découvertes archéologiques, des dons ou des legs. Dans les années 1980, le projet du "Grand Louvre", symbolisé par la fameuse pyramide de Ioeh Ming Pei, est un point d'orgue de ces siècles de transformation. 

 

Vous êtes à nouveau en ligne