Le livre du jour. Marc Lambron : "Quarante ans. Journal 1997"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Marc Lambron a tenu en 1997 un journal où il évoque sa vie dans un temps où la télématique n'existait pas.

En 1997, l’écrivain Marc Lambron a tenu son journal, Quarante ans. Il avait 40 ans et son père allait mourir. En plein procès Papon, il était au centre des polémiques à la suite de son roman sur Vichy ; il rencontrait le Tout-Paris et n’était pas encore à l’Académie française. Aujourd’hui, à soixante ans, il publie ce journal secret. Un livre passionnant sur les évolutions et les conservatismes français : "L'année de mes 40 ans, j'étais un peu en congé de romans. Je me suis dit : je vais tenir le journal de cette année-là. Vingt ans après, l'année de mes 60 ans, il m'a semblé opportun de faire cette sorte de 20 ans après ou 20 ans avant."

"Ce qui a beaucoup changé, clairement, c'est qu'en 1997, on n'est pas encore dans un monde numérique. Il faut imaginer un monde où on vivait sans le savoir dans la liberté qui n'a pas été bouffée pat la télématique", ajoute l'auteur Marc Lambron.

Chacun peut se poser la question : où étais-je moi même il y a vingt ans et ou suis-je aujourd'hui. Le miroir du romancier, c'est aussi le miroir du lecteur

Marc Lambron

Le livre du jour