Le livre du jour. "La victoire du nègre" de Daniel Picouly

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

"La victoire du nègre" revient sur le combat de boxe historique des années 1910 entre J.Jeffries (champion du monde de poids lourd) et le boxeur noir J. Johnson. Sur un fond de racisme, Daniel Picouly raconte cet affrontement dans son nouveau livre. 

Dans une Amérique raciste des années 1910, Daniel Picouly revient sur le plus grand combat de boxe opposant le champion du monde poids lourd James Jeffries et le boxeur noir Jack Johnson. Comme le dit l'auteur, "aux Etats-Unis à cette époque là, il est inimaginable qu'un noir soit l'homme le plus fort du monde"

Jack Johnson défiant l'Amérique blanche, n'a rien à perdre contrairement à James Jeffries, qui lui souhaite se défiler. Cependant, face à l'engouement de l'Amérique entière, le combat aura finalement lieu le 4 juillet, jour de la fête Nationale, démontrant l'enjeu historique de ce combat. 

On veut que ce combat prenne toute la valeur symbolique de la victoire du blanc sur le noir.

Daniel Picouly

Franceinfo

Contre toute attente, Jack Johnson remporte cet affrontement. Le film du combat sera interdit jusque dans les années 40, la vision d'un homme blanc battu par un homme noir étant "insupportable".

Daniel Picouly souhaite par ailleurs insister sur la notion de terre de refuge de la France dans les années 1910 face à la ségrégation raciale, Jack Johnson s'y étant réfugié pour avoir épousé une femme blanche.

Vous êtes à nouveau en ligne