"La pensionnaire du bourreau", d'Olivier Dutaillis

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La révolution de 1789 continue de traverser la société française d'aujourd'hui. C'est ce que rappelle Olivier Dutaillis dans son cinquième roman La pensionnaire du bourreau, un livre qu'il a écrit en même temps qu'il préparait le feuilleton diffusé sur France 3 pendant les fêtes. L'écriture de cette fresque historique lui a permis de plonger avec intensité dans les coulisses de la révolution.

La pensionnaire du bourreau , d'Olivier Dutaillis est publié par Albin Michel (430 p.,) – Note : ***

Résumé : Rien ne destinait la jeune Manon à devenir une héroïne de la Révolution française. Rien, si ce n'est un tempérament rebelle qui la pousse à quitter sa Vendée natale pour fuir un passé douloureux. Propulsée dans le tourbillon des événements de 1789, elle découvre avec émerveillement un Paris en pleine effervescence. Serveuse au cœur du Palais Royal, modèle pour le peintre David, pensionnaire chez les Sanson, le célèbre bourreau qui arrondit ses fins de mois en louant des chambres, elle tombe amoureuse de Benjamin, un député aux états généraux qui l'initie à la politique et lui présente les grandes figures de l'époque. D'abord convaincue que l'ordre ancien ne changera jamais, tout particulièrement pour les femmes, Manon voit ses certitudes vaciller. Entre exaltation et terreur, elle nous entraîne dans les coulisses de la Révolution...

À travers la voix de cette fille du peuple, combattive et passionnée, l'auteur fait revivre avec fougue et, pour la première fois d'un point de vue féminin, cette période fondatrice de notre histoire. De la prise de la Bastille à l'abolition de l'esclavage, du droit au divorce à la guerre civile, une vaste fresque originale et ambitieuse, portée par le talent de romancier d'Olivier Dutaillis.

Vous êtes à nouveau en ligne