"La dernière nuit de Claude Eatherly" de Marc Durin-Vallois

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Après la seconde guerre mondiale, les expériences atomiques ont provoqué deux réactions aux Etats-Unis. La peur bien sûr mais aussi un extraordinaire enthousiasme. C'est ce que rappelle Marc Durin-Vallois dans son dernier livre : "La dernière nuit de Claude Eatherly".

"La dernière nuit de Claude Eatherly " de Marc Durin-Vallois est publié chez PlonNote : ***

Mot de l'éditeur

Texas, 1949 : photographe reporter au Waco Newspaper, Rose Cruder est
jolie, sans scrupule et obsessionnelle. Elle fait des photos de meurtres
et d'accidents dans un Texas poisseux, qui sent le pétrole, le racisme
et la misère.
Ce jour-là, elle part pour Sherman couvrir le procès
de Claude Eatherly, un vétéran local pris dans de minables affaires
d'escroquerie et d'alcoolisme. Au tribunal, elle est abordée par Jeff
Dunkle, un personnage louche qui lui révèle qu'Eatherly aurait participé
à la mission de reconnaissance préalable au bombardement d'Hiroshima.
Il vend à Rose un manuscrit qu'Eatherly a écrit en prison : c'est le
récit halluciné du vol de nuit effectué par ce jeune pilote de 27 ans
qui, le 6 août 1945, aux commandes d'un B29 d'évaluation météorologique,
a ouvert la route d'Hiroshima au premier bombardier atomique de
l'Histoire.
Tenaillé par le remord, huit fois interné à l'hôpital
psychiatrique de Waco après plusieurs tentatives de suicide, Eatherly
aurait multiplié les activités criminelles pour détruire son image du
héros de la Seconde Guerre mondiale.
Autour de la tragédie
d'Hiroshima, c'est le début d'une relation mystérieuse et trouble de
trente ans entre la photographe et le pilote. C'est une saga qui
traverse l'histoire de l'Amérique sur trois décennies à travers la
fascination mondiale qu'exerce Eatherly sur les intellectuels (Günther
Anders mais aussi plusieurs prix Nobel). Pour Rose, partagée entre
compassion et rejet, Eatherly demeure une terrifiante énigme. Ce coureur
de femmes passionné de poker, réputé pour son immoralisme, son goût
pour la mort et le jeu, cherche-t-il à bluffer médias, psychiatres et
intellectuels pour s'emparer de la lumière noire d'Hiroshima et devenir
une figure de l'histoire mondiale ?

Vous êtes à nouveau en ligne