L'interprétation des meurtres, de Jed Rubenfeld

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il s'est passé quelque chose d'étrange pendant le seul voyage de Sigmund Freud aux Etats-Unis en 1909. L'américain Jed Rubenfeld propose une explication dans "L'interprétation des meurtres". Un roman riche en rebondissements, documenté et plein d'humour déjà traduit dans plus de 30 pays. Voici Freud détective. .

« L’interprétation des meurtres », de Jed Rubenfeld, traduit de l’américain par Carine Chichereau, est publié chez Panama (475p., 22E)

Note de l'éditeur :

1909 : Sigmund Freud est à New York pour donner une série de conférences sur la psychanalyse. Au même moment, une jeune femme de la bonne société est étranglée après avoir été sauvagement torturée. Freud, fatigué, malade, en butte à l'hostilité de l'intelligentsia locale, se retrouve malgré lui impliqué dans l'enquête que mène l'inspecteur Littlemore...
Des bas-fonds de Chinatown aux hôtels particuliers de Gramercy Park, ce thriller à l'intrigue impeccable nous plonge dans le New York en mutation du début des gratte-ciel.

Diplômé de Princeton, Jed Rubenfeld est professeur de droit à l'université de Yale et a soutenu une thèse sur Freud. L'Interprétation des meurtres est son premier roman. Il a été publié dans une trentaine de pays et a remporté un immense succès en Angleterre.

Vous êtes à nouveau en ligne