"Jean Cocteau. Les murs tatoués", Carole Weisweiller

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Beaucoup de livres ont été publiés cette année à l'occasion du 50e anniversaire de la mort de Jean Cocteau. Mais, si on connaît bien le Cocteau cinéaste, dramaturge ou poète, on le connait moins bien peintre et architecte...

Dans un livre illustré de photos inédites, c'est cet homme
que fait revivre  Carole Weisweiller dont la mère, Francine, était une
amie des artistes.

C'est elle qui a produit l'un des grands films de Cocteau, Le testament d'Orphée , et qui lui a offert les murs de sa maison
de Saint-Jean-Cap-Ferrat pour exprimer ses talents. Un mécénat basé sur
l'amitié et qui s'est épanoui dans d'autres lieux magiques de la Côte d'Azur.

 

Jean Cocteau. Les murs tatoués , de Carole
Weisweiller est publié aux éditions Michel de Maule (1167 p.,) –
Note : ***

 

Vous êtes à nouveau en ligne