"Impossible de grandir", de Fatou Diome

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'enfance nous accompagne. C'est ce que rappelle la romancière d'origine sénégalaise Fatou Diome, auteur du best-seller "Le ventre de l'Atlantique", dans son nouveau roman intitulé "Impossible de grandir". Un livre sur l'acception de soi, de sa filiation, de son passé.

Impossible de grandir , de  Fatou Diome est publié par Flammarion (406 p., 21E) – Note : ***

Résumé : Salie est invitée un samedi à un dîner du type "papa, maman
et les enfants, plus quelques amis". Mais cette invitation d'une apparente
simplicité la plonge dans l'angoisse. Pourquoi est-ce si "impossible" pour elle
d'aller chez les autres ? De répondre aux questions banales sur sa vie, sur ses
parents ? Salie se lance dans une conversation avec "la Petite", sorte de voix
intérieure et de double de la narratrice, enfant. Cette dernière va la forcer à
revenir sur son passé, à revisiter son enfance pour comprendre l'origine de
cette peur. Salie reconvoque alors ses souvenirs, la vie à Niodior, la
difficulté d'être une enfant illégitime, d'endurer le rejet et la violence des
adultes, les grands-parents maternels qui l'ont tant aimée...

A partir d'une matière très personnelle et intime, Fatou Diome parvient à créer
un inoubliable personnage, Salie. Le roman est l'histoire d'une enfant grandie
trop vite et qui ne parvient pas à s'ajuster au monde des adultes. Mais c'est
aussi l'histoire d'une libération, car l'introspection que mène Salie pour
apprivoiser ses vieux démons, tantôt avec rage et colère, tantôt avec douceur
et humour, est salvatrice.

Vous êtes à nouveau en ligne