"Historiquement incorrect" de Jean Sévillia

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L’Histoire est relative. C’est ce que souligne Jean Sévillia dans son nouveau livre. A travers une dizaine de sujets comme Jésus, l’Occident et les Arabes, la colonisation, les deux guerres mondiales, les Chrétiens et les Juifs dans l’Histoire, l’identité nationale ou l’Islam, le journaliste au Figaro Magazine porte sans tabou, sources à l’appui, un autre regard sur l’Histoire.

Historiquement incorrect de Jean Sévillia est publié aux éditions Fayard (374 p., 20E) - Note : ****

Le Mot de l'éditeur
" Appliqué à l'histoire, le politiquement correct s'appelle l'historiquement correct. Analysant le monde d'hier d'après les critères de notre époque, l'historiquement correct traque l'obscurantisme, l'impérialisme, le colonialisme, le racisme, le fascisme ou le sexisme à travers les siècles. Que ces mots n'aient pas de sens hors d'un contexte précis, l'historiquement correct s'en moque : son but n'est pas de comprendre le passé, mais d'en fournir une version conforme à la philosophie dominante. "

Les croisades, les cathares, l'Inquisition, les guerres de Religion, la Révolution, la Commune, l'affaire Dreyfus, le fascisme et l'antifascisme, la Résistance et la Collaboration, l'affaire Pie XII, la décolonisation, la guerre d'Algérie... Ce livre étudie dix-huit points chauds de l'histoire française et européenne. Pour chacun d'eux, les conclusions les plus récentes des chercheurs remettent en cause les préjugés, les idées reçues et les mensonges concernant notre passé.

Vous êtes à nouveau en ligne