Frédéric Ferney : "Tu seras un raté, mon fils ! Churchill et son père"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Winston Churchill est sans aucun doute l’un des plus grands héros du XXe siècle. Né en 1874 et mort en 1965, il a eu une vie inouïe. Militaire, journaliste, plusieurs fois ministre et Premier ministre, cet homme a toujours recherché l’amour de son père. Dans son nouveau livre, le journaliste et écrivain Frédéric Ferney raconte le destin hors-norme de celui qui a tenu tête à Hitler.

Des grands personnages qui ont façonné le XXe siècle, Churchill apparaît comme le plus sûr de son destin et de son génie. Pas une once de doute chez ce fils de famille, célèbre à vingt-cinq ans, tour à tour officier, aventurier, journaliste, ministre, écrivain, peintre… Jusqu’à l’apothéose de la seconde guerre mondiale, qui en fera de son vivant plus qu’un homme d’Etat : un mythe. Pourtant, ce touche-à-tout égocentrique et généreux, cynique et rêveur, fantasque et indomptable, cachait un secret, une blessure intime que nous dévoile, d’une plume éblouissante, le journaliste et écrivain Frédéric Ferney : le mépris absolu dans lequel le tenait son père.

Ce père trop tôt disparu, Winston cherchera toute sa vie à l’épater et à lui donner tort. En faisant revivre les grands moments d’une existence menée au galop, cette traversée d’une vie extraordinaire explore l’insondable lien entre un père et un fils. Autres titres parus dans cette collection "La face cachée de l’Histoire" : "Tout est fichu !" , les coups de blues du général par Christine Clerc "Et surtout, pas un mot à la maréchale…" , Pétain et ses femmes d’Hervé Bentégeat. Frédéric Ferney, agrégé d’anglais, écrivain, essayiste et journaliste littéraire, a été directeur des pages culturelles du Nouvel Observateur, critique dramatique au Figaro et au journal Le Point, animateur pendant 14 ans de l’émission littéraire Droit d’auteurs, rebaptisée Le Bateau livre sur France 5. Il a enseigné au Lycée français de Rome et à l’université Paris VIII-Vincennes.

Il se consacre aujourd’hui à l’écriture. Auteur notamment de La Comédie littéraire (1987), Blaise Cendrars (1994), Éloge de la France immobile (1994), Aragon, la seule façon d’exister (1997), New York toujours (2001), Le Dernier Amour de Monsieur M. (2005), Oscar Wilde ou les cendres de la gloire (2007), Renoir roman (2008), Précaution inutile Marcel Proust (2008).

Vous êtes à nouveau en ligne