"Des vies d’oiseaux", de Véronique Ovaldé

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pour changer de vie, il faut souvent un déclic comme une rencontre, une amitié, une histoire d’amour.
C’est ce que rappelle Véronique Ovaldé, Grand Prix des lectrices de Elle, prix France Télévisions et prix Renaudot des lycéens, dans son nouveau roman. L’histoire de quatre personnages qui, à l’image des oiseaux, explorent leur liberté.
Un livre mélancolique qui rencontre un grand succès et qui a été sélectionné pour le Goncourt 2011.

  • Des vies d’oiseaux, de Véronique Ovaldé est publié aux éditions de L’Olivier (238 p., 19E)
    _ Note : ****

    Le mot de l’éditeur

    Quand sa fille Paloma déserte sans prévenir la somptueuse villa familiale, Vida Izzara croit en deviner la raison : elle serait partie avec son amant vivre une vie moins conventionnelle. Jusqu’au jour où Vida comprend que c’est elle aussi que Paloma fuit. Aidée par Taïbo, qui enquête sur un couple de jeunes gens habitant clandestinement les demeures inoccupées de la région, elle part à la recherche de sa fille. Ce périple la conduira de l’Irigoy de son enfance aux recoins secrets de son cœur.

    Les vies d’oiseaux, ce sont celles que mènent ces quatre personnages dont les trajets se croisent sans cesse. Chacun à sa manière, par la grâce d’un nouvel amour, est amené à se défaire de ses liens – conjugaux, familiaux, sociaux – pour éprouver sa liberté d’exister.

    Véronique Ovaldé nous emporte dans l’exploration d’un monde passée au filtre de son imaginaire.
    _ Avec Des vies d’oiseaux, elle sonde les relations qui unissent les hommes et les femmes mais en déposant, au cœur même de l’amour, la question de la liberté, laquelle ne se conquiert qu’en partant, sans se soucier d’où l’on vient ni de là où la vie nous mène.

    L’auteur

    Le dernier roman de Véronique Ovaldé a été un succès public (80 000 exemplaires vendus) et critique.
    _ Des vies d’oiseaux confirme son talent et la place centrale qu’occupe Véronique Ovaldé sur la scène littéraire française.

Vous êtes à nouveau en ligne