Le château de Maisons-Laffitte

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les Journées Européennes du Patrimoine qui s'achèveront ce soir ont permis aux visiteurs de mieux découvrir notamment le Château de Maisons-Laffitte. C'est "Le Lieu de l'Info" choisi ce dimanche par Frédérick Gersal.

Pour cette 30ème édition des "Journées Européennes du
Patrimoine", le thème choisi était un autre anniversaire : 1913-2013 :
"Cent ans de protection". Rappelant que la Loi du 31 décembre 1913
définissait les critères de classement des Monuments Historiques et
cette année-là, parmi les châteaux acceptés dans ce classement, il y
avait celui de Maisons-Laffitte.

C'est dans le département
des Yvelines, à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Paris, que se
trouve ce Château de Maisons-Laffitte. René de Longueil, premier
Marquis de Maisons, futur surintendant des finances du très jeune Louis XIV, se
fait construire cette merveille. C'est sans aucun doute pour se trouver près de
son roi, qui séjourne à Saint-Germain, que cet ambitieux courtisan demande à
François Mansart de lui bâtir un château sur les bords de Seine.

C'est en 1641 que le plus
grand architecte de son temps érige un bâtiment en pierre blonde de Chantilly.
Son plan est simple : il s'agit d'un unique corps de logis sans les ailes
traditionnelles. Il faut savoir que les fossés qui bordent le château ont été
conçus uniquement dans le but d'éclairer les sous-sols. Un siècle plus tard, ce
sont des esprits éclairés qui hantent ces murs car le quatrième marquis
de Maisons, président de l'Académie des Sciences, y reçoit des savants et des
philosophes, comme Voltaire. A partir de la fin du XVIIIe siècle plusieurs
propriétaires vont se succéder tels le maréchal Lannes ou le banquier Laffitte
qui lui offre son nom. Depuis 1905 ce château est propriété de l'Etat qui l'a
restauré et modernisé.

Au cœur d'un parc qui offre
terrasse, bassins et parterres, il faut visiter au rez-de-chaussée de ce
château, le Salon des Captifs et la Salle à manger d'été au décor prestigieux.
Puis après avoir emprunté l'escalier d'honneur, au premier étage, s'ouvre
l'appartement du roi conçu uniquement pour l'apparat.

Enfin,
à ne pas manquer, l'Exposition permanente consacrée à l'Histoire des Courses
hippiques, installée dans les sous-sols du Château de Maisons-Laffitte, perpétuant
la vocation de ce lieu où le comte d'Artois, frère de Louis XVI, a installé ses
chevaux anglais et aménagé un terrain d'entraînement. Ce sont plus de 300
objets et documents qui relatent ces pages d'histoire !