Souvenirs d'un ancien combattant de la seconde guerre, et poursuite de l'expansion du zika

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les souvenirs encore vifs d’un des derniers habitants de St-Pierre-et-Miquelon impliqué dans la seconde guerre mondiale, dans l’Atlantique nord.

Ralliés à la France libre dès le mois de décembre 1941, ils sont nombreux parmi les 6 000 habitants de St Pierre et Miquelon à avoir participé activement aux combats aux côtés des Anglais et des Canadiens. Parmi eux, Eugène Théo, mécanicien embarqué à bord de patrouilleurs anti sous-marins à l’entrée du golfe du Saint Laurent, où les torpillages allemands étaient nombreux. St Pierre et Miquelon 1ère, Ibrahim Ahmed Azi

  En Martinique, on appelait ça un "lasso tè", lorsque les hommes se regroupaient lors des travaux des champs pour s’aider et s’encourager Les élèves du lycée technique Saint James, à St Pierre, se sont initiés à cette tradition d’entraide, au son des tambours et des conques de lambi, ces gros coquillages des Caraïbes. Reportage Martinique 1ère, Ronan Bonec

  Le zika continue son expansion aux Antilles, et après la Martinique, l’île franco-hollandaise de Saint Martin fait appel aux recettes traditionnelles pour venir à bout du moustique porteur du virus… en distribuant des petits poissons amateurs de larves, des golomines. Stanley Hanson est responsable de la lutte anti vectorielle à l’ARS, l’agence régionale de santé de Marigot.

  Et puis mardi aura lieu la journée nationale de commémoration de l’abolition de l’esclavage. Le président Hollande participera à la cérémonie traditionnelle dans les Jardins du Luxembourg, avec cette année un invité américain : le révérend Jesse Jackson, militant des droits civiques.

En Côte d’Or, à Chamblanc, une délégation guyanaise assistera à l’édification d’un mémorial, en souvenir des 500 esclaves affranchis à Mana en Guyane, par la religieuse bourguignonne Anne-Marie Javouhey, dix ans avant l’abolition. Jean-Marie Chazeau

Vous êtes à nouveau en ligne