Mayotte : des habitants font la chasse aux migrants

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

"Le journal des outre-mer" commence à Mayotte avec les problèmes entre migrants comoriens et habitants de ce département français de l'Océan Indien.

 A Mayotte, la situation est toujours très tendue au quotidien : des collectifs de villageois poursuivent les expulsions d’étrangers de leurs domiciles, accusés d’être à l’origine de l’insécurité. Il s’agit pour la plupart de Comoriens, qui du coup continuent de s’installer sur la place principale du chef-lieu, Mamoudzou. Pour protester, ce sont leurs enfants qui ont manifesté dans les rues de la commune. Eux sont nés dans le département français de l’Océan Indien, ils ont donc la nationalité française, et l’ont fait entendre. Et il y aurait aujourd’hui entre 250 et 650 personnes qui camperaient sur la place de la République à Mamoudzou.

Reportage Mayotte 1ère, Siti Daroussi.En Guyane, une Française et un Syrien ont été placés en garde à vue à Cayenne . Les soupçons portent sur une filière d’immigration clandestine entre la Syrie, la France et la Guyane via le Brésil. Les faits qui leur sont reprochés : aide au séjour irrégulier, escroquerie, faux et usage de faux et abus de confiance.

La Guyane où les habitants de la commune de Montsinéry Tonnegrande, tout proche de Cayenne, sont très inquiets, proche de la psychose… Car depuis plusieurs mois, leurs animaux sont attaqués, et parfois tués, par des jaguars ! C’est le cas des deux chiens de Franck Théodose, interrogé par Océlia Cartesse.

Le maire a demandé l’organisation d’une battue qui ne peut se faire que sur autorisation, les jaguars étant une espèce quasi menacée.

 Direction à présent l’île de la Réunion où les différentes communautés qui cohabitent sont nombreuses . Et l’une des plus importantes, c’est la communauté chinoise qui, pour promouvoir sa culture, a organisé un festival de dragon boat, sorte de pirogues traditionnelles. L’occasion de mettre en valeur ce lien historique entre la Chine et La Réunion. Olivier de Larichaudy.Martin Baumer d'Outremer 1ère

Vous êtes à nouveau en ligne