Le journal des Outre-mers. Sortie progressive du confinement à Mayotte à partir du 15 mars

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Depuis deux semaines, la circulation du Covid-19 ralentit de façon continue à Mayotte. Conséquence : l’île sortira du confinement de façon progressive à partir du lundi 15 mars.

Après plus de cinq semaines de confinement, la vie reprend son cours normal à Mayotte, ou presque. Le virus circule beaucoup moins, mais il faut rester prudent. Le déconfinement sera progressif dès lundi 15 mars à 4 heures. Le télétravail est recommandé, les commerces ou encore les écoles rouvriront. Et depuis quelques jours des dépistages ont lieu à Pamandzi, dans le sud de la Petite-Terre, ou un cluster important avait été signalé en janvier dernier. Mayotte la 1ère, Ibrahim Yaya.

La Nouvelle-Calédonie et Wallis et Futuna sont en revanche rattrapés par le Covid

Grâce à une quarantaine stricte, ces deux territoires du Pacifique Sud étaient jusque-là épargnés par le virus. Ils sont reconfinés depuis le début de la semaine et pour 15 jours. C’est à Wallis que le virus a tout d’abord été détecté. C’est le principal du collègue qui a, le premier, développé des symptômes mi-février. Dès l’annonce officielle, les parents d’élèves ont été nombreux à se faire dépister avec leurs enfants, et les mots ont parfois été sans concession, comme ceux d'une mère de famille, Tonata Holokaukau, une maman très remontée contre les autorités. Réaction au micro de Seilala Vili et Lagimaina Hoatau, pour Wallis et Futuna 1ère. 

Une enquête sur les essais nucléaires fait du bruit en Polynésie française

L’atoll de Mururoa situé à plus de 1 000 kilomètres de Tahiti.
L’atoll de Mururoa situé à plus de 1 000 kilomètres de Tahiti. (Nicolas Dewit / RADIO FRANCE)

Le livre Toxique paru aux éditions PUF révèle qu’un nuage radioactif aurait atteint l’Île de Tahiti en 1974, des dizaines de milliers de personnes pourraient être contaminées. L’ancien président du pays, Gaston Flosse, a fait son mea culpa. Il avait donné son feu vert, pour la reprise des essais nucléaires. Pour lui, les Polynésiens ont été trompés. L’ancien président de la Polynésie est Interrogé par Ibrahim Hamed Hazi. Cette enquête a été réalisée par la Cellule investigation de Radio France et le site Disclose.    

La Martinique perd de plus en plus d’espèces végétales endémiques

C’est la conclusion du rapport de l’Union internationale de conservation de la nature. L’UICN a étudié et analysé 160 espèces indigènes. Résultat : 118 sont menacées en Martinique. Il reste encore à apprécier la menace sur l’ensemble de la flore.  

Vous êtes à nouveau en ligne