Le journal des Outre-mers. Les algues sargasses, une "plaie" depuis des années aux Antilles

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La lutte contre les algues sargasses s'organise aux Antilles. Le ministre de la transition écologique a annoncé son plan pour venir à bout de ces algues brunes toxiques avec une enveloppe prévue de 10 millions d'euros.

En visite cette semaine en Guadeloupe, puis en Martinique, Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, a dévoilé son plan pour lutter contre les sargasses. Une enveloppe de 10 millions d'euros versée pour venir à bout des algues brunes nauséabondes et toxiques qui polluent les rivages antillais.

Une étude pour recycler ces algues brunes

Outre un ramassage plus rapide, une étude scientifique sera lancée le mois prochain pour analyser en profondeur leur composition et faciliter leur valorisation. Les sargasses pourraient être utilisées par exemple comme alternative au plastique. C’est en tous cas ce que propose Pascal Saffache, professeur de géographie à l’Université des Antilles, spécialiste du littoral martiniquais. 
Un reportage de Maurice Violton de Martinique La 1ère

Le bac, premières épreuves demain lundi 18 juin

Dans l’Hexagone et dans les Outre-mer le baccalauréat débute demain avec la traditionnelle épreuve de philosophie. Mayotte n’y fera pas exception. Malgré les nombreux séismes recensés sur l’île ces dernières semaines, plus de 1400 en moins d’un mois, les lycéens vont devoir plancher. Une décision du rectorat. 
Un reportage d'Anastasia Laguerra, Mayotte la 1ere.

En Nouvelle-Calédonie, le sport se met au service de l’environnement

Plus de 700 personnes ont participé cette semaine au "pandathlon". Une course organisée par l’ONG de protection de la nature WWF. Cette manifestation va permettre de reboiser une zone protégée, ravagée par un incendie.
Nouvelle Calédonie La 1ere, Clarisse Watue.


Et puis eux ne participeront pas à la coupe du monde en Russie mais des footballeurs de Saint-Pierre-et-Miquelon seront présents à la prochaine de coupe de France. Et ils en sont ravis. La fédération française de football a décidé d’ouvrir la compétition à une des trois équipes de ce petit archipel français proche du Canada. Une bonne nouvelle pour les 690 licenciés du territoire.