Le journal des Outre-mers. La Réunion rend hommage à l'esclave qui "inventa" la vanille

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La méthode de pollinisation artificielle de la vanille, découverte au XIXème siècle par un esclave réunionnais, Edmond Albius, a permis la culture de la plante.   

Très peu de gens le savent mais on doit la culture de la vanille à un certain Edmond Albius, esclave à La Réunion. C’est lui qui, en 1841, a mis au point une méthode artificielle de pollinisation de la plante.

Portrait d\'Edmond Albius, ancien esclave, devant un plant de vanillier, en 1863. 
Portrait d'Edmond Albius, ancien esclave, devant un plant de vanillier, en 1863.  (GETTY IMAGES)

Cette semaine, une exposition lui était consacrée à Sainte-Suzanne à l’occasion de la fête annuelle de la vanille. Projet porté par Bernard Batou, grand défenseur de la culture réunionnaise et de la mémoire d’Edmond Albius. Propos recueillis par Stéphane Enilorac, Réunion la 1ère.     

Edmond Albius était un homme très intelligent, car il a découvert un procédé que les scientifiques n'avaient pas découvert. Et d'ailleurs, sa découverte a été contestée : "Comment un Noir, de plus un esclave, a-t-il pu découvrir un procédé mondial ?". Il est mort dans la misère, c'est pas normal !

Bernard Batou, défenseur de la culture réunionnaise

Forte criminalité en Guyane

En bref, la Guyane continue d’enregistrer des taux d’homicides très élevés. 25 personnes tuées depuis le début de l’année sur ce territoire français d'Amérique du sud qui compte 250.000 habitants. C’est plus que pour toute l’année 2018. 2016 reste néanmoins une année record, avec 42 homicides enregistrés dans le département, soit les plus mauvais chiffres au niveau national cette année-là.  

La saison des baleines en Nouvelle-Calédonie

Chaque année à cette époque, elles viennent en Nouvelle-Calédonie pour se reproduire et mettre bas. Les baleines à bosse fuient les eaux froides de l’Antarctique et viennent se donner en spectacle dans la baie de Prony, au sud du territoire. Petit voyage sonore à bord d’un bateau parti les observer. Un Reportage signé Coralie Cochin, Nouvelle Calédonie la 1ère.  

Concours de cocktails sans alcool à La Réunion

On les appelle les mocktails, des cocktails festifs mais sans alcool. A la Réunion, où l’on est particulièrement sensibilisé à la question de la boisson chez les femmes enceintes, un concours de mocktails était organisé mercredi à Saint André. Cinq stagiaires barman de l’AFPA, l’Agence nationale pour la formation professionnelle, ont donné le meilleur d’eux même. Olivier de la Richaudy, Réunion la 1ère. Le safton est une opération de sensibilisation autour du SAF, le syndrôme de l’alcoolisme fœtal. Et d’ailleurs le mocktail gagnant du concours est le saftonic : fruits rouge

Vous êtes à nouveau en ligne