Les Bleus assurent l'essentiel, suspense du jour dans le groupe B

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le contrat est rempli pour les Bleus, calés à la première place du groupe A. Ce lundi, deux matchs décisifs sont à suivre dans le groupe B, Slovaquie-Angleterre et Russie-Pays de Galles.

L'équipe de France a assuré l'essentiel en terminant en tête de son groupe. C'était le minimum que l'on pouvait attendre des Bleus, au regard de la composition du groupe A et pour cette compétition à domicile. Dimanche soir, la Suisse a confirmé son statut d'adversaire le plus relevé de cette poule. 

■ Premier contrat rempli

Après deux victoires, les Français ont été tenus en échec sur le score de 0-0 à Lille par les Suisses. Les Bleus ont pourtant dominé, voire brillé en première période, avec notamment trois superbes occasions de Pogba dont une sur la barre. Dimitri Payet a lui aussi a frappé sur la barre après la pause, alors que les Bleus ont tous baissé de régime en même temps. Pour Dimitri Payet, remplaçant cette fois au coup d'envoi, "de la Roumanie jusqu'à dimanche soir, il y a eu une montée en régime et c'est encourageant" .

"On fera en sorte que la pression soit positive" : Dimitri Payet, milieu offensif des Bleus
--'--
--'--

L'attaquant des Bleus, André-Pierre Gignac parle d'une "belle soirée" : "On sort premier du groupe et on aura une journée de repos en plus".

Il faut maintenant "emballer les matchs et marquer rapidement" : André-Pierre Gignac, attaquant de l'équipe de France
--'--
--'--

Le sélectionneur Didier Deschamps fait le bilan du premier tour. Il se dit "satisfait des joueurs" .

Le coach ajoute qu'il faut réussir "à se lâcher complètement dans les matchs"

"L'essentiel pour nous était d'assurer cette première place" : le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps
--'--
--'--

Avec cette première place, les Français sont assurés de jouer leur huitième dimanche à 15h à Lyon. Leur adversaire sera l'un des "meilleurs troisièmes" des autres groupes. Il pourrait s'agir par exemple de la Pologne ou de l'Irlande du Nord, deux équipes évoluant dans le groupe C. 

■ L'Albanie impatiente

Ce système un peu complexe d'Euro à 24 équipes dont 16 qualifiées laisse finalement peu de formations au bord de la route. Et des nations qui n'étaient pas du tout favorites au départ peuvent se retrouver dans un huitième de finale inédit, comme l'Albanie, qui dispute son premier Euro, et qui a battu la Roumanie 1-0 dimanche soir. Edwin Murati, ancien joueur du PSG, aujourd'hui consultant pour la fédération albanaise, avait le ton joyeux dimanche après le match. "Peu importe l'adversaire" dit-il aux joueurs, "prenez du plaisir" .

En revanche c'est terminé pour la Roumanie, qui quitte la compétition avec un seul point et la quatrième place de ce groupe A

■ Deux matchs décisifs du groupe B ce soir

Les deux rencontres sont programmées à 21h. Slovaquie-Angleterre se joue à Saint-Etienne.

Les Anglais sont en tête avec 4 points mais Pays de Galles et Slovaquie suivent avec trois points. Il y a un bel enjeu, mais l'Angleterre pourra compter encore sur son attaquant Jamie Vardy, buteur face aux Gallois. 

Le Pays de Galles joue à la même heure face à la Russie à Toulouse, un match classé "à risques" par les autorités.

Les Gallois vont tenter d'arracher une qualification historique en 8e de finale.

►►►RETROUVEZ TOUS LES MATCHS

Vous êtes à nouveau en ligne