C’est parti pour les huitièmes de finale

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

En attendant France-Irlande demain, trois rendez-vous ce samedi. Suisse-Pologne à 15h, match assez ouvert sur le papier et une Suisse en confiance. A 18h, un duel 100% britannique, Pays de Galles - Irlande du Nord. La star galloise Gareth Bale conservera-t-il son rang de meilleur buteur de l’Euro ? Et puis l’un des chocs de ces huitièmes de finale ce sera Croatie - Portugal à 21h à Lens.

Montée d’adrénaline en perspective. On entre dans les matchs à élimination directe avec les huitièmes de finale. Premier rendez-vous, 15h à Saint-Etienne avec Suisse-Pologne. Côté polonais, on attend beaucoup de la star Lewandowski, qui n’a pas encore marqué sur cet Euro. Côté suisse, on souligne les progrès accomplis depuis le mondial 2014 et la confiance emmagasinée, surtout depuis le nul décroché contre la France le 19 juin.

 

Stephan Lichtsteiner, le capitaine de la Nati : "Après ce match contre la France on a en plus confiance"
--'--
--'--

Le second huitième de ce samedi sera le duel des petits nouveaux. Ce sera Pays de Galles - Irlande du Nord. Coup d’envoi à 18h au Parc des Princes. Un match à vivre sur France Info et franceinfo.fr. Deux équipes qu’on n’attendait pas forcément à ce niveau de la compétition et qui vont s’affronter dans un contexte particulier au lendemain du Brexit. Les Gallois ont un atout majeur : leur star Gareth Bale, en tête du classement des buteurs de l’Euro pour le moment. Mais le sélectionneur Christopher « Chris » Coleman reste très prudent.

 

Chris Coleman : "Il ne faut pas qu’il y ait trop d’émotion car on en oublie la stratégie"
--'--
--'--

Mais le match que tout le monde attend, c’est le choc annoncé entre la Croatie et le Portugal à 21h à Lens. Un Portugal de Cristiano Ronaldo qui n’a pas encore gagné de match sur cette compétition mais qui s’est sérieusement réveillé sur sa dernière rencontre en phases de poules, face à une Croatie au collectif solide et au jeu qui a séduit le public depuis le début de l’Euro. Le sélectionneur croate Ante Čačić sait qu’il va falloir s’accrocher pour poursuivre l’aventure.

 

Ante Čačić : "Nous avons des ambitions mais il est très difficile de définir un favori pour cette rencontre"
--'--
--'--

Avant de refermer ce journal, quelques nouvelles des Bleus. Ils sont arrivés à Lyon vendredi soir où ils disputeront dimanche leur huitième de finale contre l’Irlande. Au programme ce samedi, entraînement sur la pelouse du Parc OL à 14h30. On reste concentré. L’adjoint de Didier, Guy Stéphan, prend l’adversaire très au sérieux.

 

Guy Stéphan : Les joueurs irlandais "sont capables de gagner contre des bonnes équipes, voire de très bonnes équipes puisqu'ils on battu l'Allemagne"
--'--
--'--

A LIRE AUSSI ►►► Tableau de bord : l'Euro au jour le jour