Un think tank pour l'avenir de l'industrie en France

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'industrie se mobilise

A six mois de l'élection présidentielle, l'Union des industries minières et métallurgiques, le Cercle de l'industrie et le Groupement des fédérations industrielles lancent ensemble un nouveau think tank un cercle de réflexion baptisé la Fabrique de l'industrie. Objectif : démontrer que le déclin de l'industrie en France n'est pas irréversible

Louis Gallois, le PDG d'EADS présidera la Fabrique de l'industrie. Il explique pourquoi il faut préserver l'industrie

PSA va augmenter ses capacités de production

Oui mais au Brésil. Le constructeur français précise qu'il n'a pas pour le moment l'intention de construire une nouvelle usine mais qu'il veut accroitre les capacités de celle qu'il a déjà dans l'Etat de Rio. Il veut faire passer la production de 160 000 voitures aujourd'hui à 300 000 à terme. Peugeot qui est installé au Brésil depuis dix ans, est le numéro cinq du marché.

Une semaine de plus pour trouver une solution européenne à la crise de la dette

Le sommet des chefs d'Etat et de gouvernement qui doit présenter la stratégie de l'Union européenne pour régler le problème de la dette se tiendra finalement le 23 octobre et non pas lundi prochain comme prévu. Les responsables européens expliquent qu'ils veulent disposer du rapport complet de la troïka sur les finances grecques avant de débloquer une aide pour Athènes. Et se présenter sous un bon jour au sommet du G20 à Cannes début novembre ...

A l'issue de leur réunion ce week end Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont annoncé que la solution passerait par une recapitalisation des banques. Il semble aussi que les créanciers de la dette grecque devront abandonner une plus grande partie de leurs créances que les 21 % annoncés en juillet dernier...

Dans un premier temps c'est Dexia qui va être démantelée

La banque va être re-scindée en trois entitées. D'un côté la partie luxembourgeoise qui est en passe d'être vendue à un fonds d'investissement contrôlé par la famille régnante du Qatar. D'autre part la banque belge qui est une banque de dépôt et qui va être rachetée par l'Etat belge autrement dit nationalisée. Enfin troisième branche la partie française qui consiste en un organisme prêtant aux collectivités locales. Cette partie-là sera reprise par une société publique composée de la Banque postale et de la Caisse des dépôts.C'est un retour dans le giron de la Caisse qui était la maison mère de la Caisse d'aide à l'équipement des collectivités locales, qui une fois privatisée a donné naissance à Dexia. Les trois pays vont apporter 90 milliards d'euros de garanties aux engagements pris par Dexia.

Céline Antonin, économiste à l'OFCE

Et puis c'est aujourd'hui qu'a été décerné le prix nobel d'Economie

Qui s'appelle officiellement le prix de la Banque de Suède en sciences économiques, en mémoire d'Alfred Nobel. Il a été créé en 1968. Il a été remis à deux économistes britanniques Thomas Sargent et Christopher Sims pour leurs travaux sur la façon dont les causes et les effets influent sur les indicateurs macro économiques. Ils démontrent que la stabilité des prix et la viabilité des finances publiques sont toujours les deux objectifs les plus sûrs à atteindre pour des politiques publiques. De leur aveu, leurs travaux sont si compliqués qu'ils ne permettent pas d'apporter une réponse pour sortir de la crise mondiale....

Vous êtes à nouveau en ligne