Petroplus met la clef sous la porte

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le tribunal de commerce de Rouen a rejeté les deux dernières offres de reprise de la raffinerie de Petit Couronne. Celle du panaméen NetOil et celle du libyen Murzuq Oil, jugées pas assez solides. L'usine va donc fermer.

Les 470
salariés, qui se sont battus pendant plus d'un an, seront licenciés ou avec un
peu de chance, reclassés dans d'autres raffineries de la vallée de la Seine.

Combien de raffineries
restent-t-il aujourd'hui en France?

En 2009, il y en
avait douze. Aujourd'hui, il en reste huit en activité et une à l'arrêt sur
l'étang de Berre dans les Bouches du Rhône. Mais la situation reste compliquée.
La fin de l'activité à Petit Couronne ne va pas régler le problème des
surcapacités. Faut-il pour autant
envisager de nouvelles fermetures de raffineries? La réponse de jean Louis
Schilansky, président de l'Union française des industries pétrolières.

L'industrie
agroalimentaire se fait du mouron.

Malgré un chiffre
d'affaire en hausse l'an dernier, 160 milliards d'euros en tout, la première
industrie du pays s'inquiète pour les mois à venir. Avec la crise de la
consommation, la volatilité des cours des matières premières et les
répercussions du scandale de la viande de cheval, les entreprises
agroalimentaires sont fragilisées explique Alexander Law, directeur économie de
l'Association nationale des industries alimentaires.

L'Association nationale des industries
alimentaires réclame ànouveau que la loi de modernisation de
l'économie, soit strictement appliquée.

Le gouvernement
a-t-il encore surestimé les prévisions de croissance pour la France?

C'est demain que le
gouvernement présentera sa stratégie pour ramener le déficit public en dessous
des 3% du PIB l'an prochain. Le problème, c'est
que les chiffres retenus par Bercy sont d'ores et déjà contestés par le Haut
conseil des finances publiques et le Fonds monétaire international. Ils
anticipent une croissance légèrement négative en 2013, donc une récession, alors
que Bercy table sur 0,1%. Quant au déficit, il faudra attendre 2015 pour
atteindre l'objectif affiché, sauf si Paris prend des mesures de rigueur
supplémentaires affirme le FMI.

Le FMI a aussi revu
à la baisse ses prévisions pour la croissance mondiale.

Plus que 3,3% cette
année contre 3,5% précédemment. La fautive, c'est
la zone euro, c'est elle qui tire les prévisions vers le bas. Son économie
décroche de plus en plus par rapport à l'ensemble de l'activité mondiale
indique le Fonds monétaire international. Cette annonce n'a pas vraiment plu
aux investisseurs européens. Les Bourses européennes ont terminé leur recul. -0,6
à Paris.

La lutte contre
l'évasion fiscale s'intensifie en Allemagne.

10.0000
contribuables allemands soupçonnés de fraude fiscale sont dans le collimateur
du Fisc. Leurs noms figuraient dans un CD acheté en début d'année par l'Etat
régional de Rhénanie- Palatinat. Il contenait 40.000 données bancaires. Ces
renseignements pourraient permettre de récupérer 500 millions d'euros. Les
précisions à Berlin de Pascal Thibaut

Le Parlement européen adopte le
plafonnement des bonus des banquiers.

La rémunération variable des
banquiers ne plus excéder le  montant de
leur rémunération fixe. Cette nouvelle règle a été adoptée à une très large
majorité.

 

Vous êtes à nouveau en ligne