Pas d'amélioration sur le front du chômage

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pour le 22ème mois consécutif, le nombre de demandeurs d'emploi a continué d'augmenter en France.

En
février, Pôle emploi a recensé, en France métropolitaine, 3,187 millions de personnes
en catégorie A, c'est à n'ayant exercé aucune activité. C'est 0,6% de plus
qu'en janvier. Soit  18.400 chômeurs
supplémentaires.

Et si
l'on ajoute les demandeurs d'emploi en activité réduite, quels sont les
chiffres?

Si l'on inclut les personnes en catégories B et C, c'est à
dire travaillant un peu plus ou un peu moins de 78 heures par mois, le nombre
de demandeurs d'emploi en France métropolitaine atteint 4,706 millions. C'est
0,6% de plus que le mois précédent. A quelques milliers de personnes près, le record en valeur
absolue de janvier 1997 n'a donc pas été dépassé. Pour
Jean Louis Dayan, directeur du centre d'étude de l'emploi, cette nouvelle
hausse du chômage est malheureusement sans surprise.

On retiendra
également que le nombre de demandeurs d'emploi de longue durée, c'est à dire
inscrit depuis plus d'un an sur les listes de pôle emploi, augmente de près de
3% en février. Quelques heures avant la publication de ces
chiffres, le premier ministre a lancé une mobilisation générale pour l'emploi.
A l'Assemblée, Jean Marc Ayrault est revenu sur les différentes mesures mises
en place par le gouvernement : contrats d'avenir, contrats de génération ou
crédit d'impôt compétitivité pour les entreprises. Leurs effets devraient se
faire sentir dans les mois à venir.

Le chômage augmente
et le moral des ménages continue de se dégrader.

Les ménages ont de
moins en moins confiance dans l'avenir. Selon l'Insee,
l'opinion qu'ils ont de leur situation financière personnelle recule de deux
points en mars par rapport à février. Dans le détail,
c'est le niveau de vie en France dans le futur qui les inquiètent le plus.
L'opinion à ce sujet recule de 5 points, il atteint son plus bas historique.

Toujours plus de
films produits en France, mais avec moins d'argent.

La production cinématographique
française a bénéficié de 1 milliard 340 millions d'euros en 2012. En baisse de
3,4% sur un an. L'apport des télévisions a reculé de 26 millions d'euros. Conséquence : le
nombre de jours de tournage a atteint son plus bas historique : 37 jours en
moyenne, selon le CNC.

Tout ce que vous
avez toujours voulu savoir sur l'économie et que vous n'avez jamais osé
demander.

Comment fixe-t-on
un prix? Que signifie le produit intérieur brut, l'inflation? Comment
fonctionnent les marchés? Si ces questions vous intéressent, c'est le moment
d'aller faire un tour à la Cité des Sciences à Paris. L'exposition
"économie, krack, boom, mue", inaugurée aujourd'hui, tente
d'expliquer les grands concepts de façon pédagogique. Depuis la crise
financière de 2008, les français veulent comprendre ce qui se passe estime Sophie
Bougé, commissaire de l'exposition.

L'exposition "Economie, krack, boom, mue". C'est à la
cité des Sciences de la Villette, à paris jusqu'au 5 janvier 2014.

 

Vous êtes à nouveau en ligne