Nouvelle chute des marchés

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La dégringolade des marchés continue entrainée par le pessimisme de la Réserve fédérale américaine

Alors que toute l'Europe s'inquiète de l'ampleur de la crise des dettes publiques, aux Etats-Unis le premier souci c'est la croissance économique. C'est la teneur des propos de Timothy Geitner le secrétaire d'Etat au Trésor qui a jugé aujourd'hui que le soutien à la croissance devrait être la priorité.

Comment les Américains voient la crise en Europe, Pierre-Yves Dugua à Washington pour France Info
...

Réponse du berger à la bergère en l'occurence de Olli Rehn le commissaire européen aux affaires économiques : le ralentissement économique n'est pas une excuse pour ne pas remettre de l'ordre dans les finances publiques.

Et de leur côté, six pays membres du G20 demandent à la zone euro d'agir rapidement contre la dette. Il s'agit du Canada, de l'Australie de la Corée du sud de l'Indonésie du Mexique et de la Grande Bretagne. Le prochain G20 se tient à Cannes en novembre prochain. Ces pays demandent que les banques européennes soient renforcées pour empêcher que la crise européenne ne se propage à toute l'économie mondiale. Les valeurs bancaires continuent à chuter en bourse, toujours pour la même raison. Leur exposition aux dettes publiques les rendent vulnérables en cas de défaut de la Grèce. Si elles étaient obligées de rayer une partie de la dette grecque qu'elles détiennent, elles devraient obligatoirement renforcer leurs fonds propres.

Autre titre qui chute en Bourse mais pour une toute autre raison LVMH

Le géant du luxe a perdu presque 6 % en bourse aujourd'hui. Cette baisse fait suite à la mise en examen de Nicolas Bazire. Ancien directeur de cabinet de Edouard Balladur à Matignon, il est le directeur général du groupe de Bernard Arnault depuis 1999. Il a été mis en examen ce matin dans l'enquête sur le financement de la campagne présidentielle de l'ancien premier ministre par le juge Van Ruymbecke.

ATR la filiale d'EADS en passe de battre tous ses records

C'est le pronostic de la direction du constructeur aéronautique. Basée à Toulouse, ATR fabrique des avions régionaux à turbo propulseurs, ce que l'on appelait autrefois les avions à hélices. A fin septembre, elle a déjà battu le record de ventes qu'elle avait établi en 2007 ...

Paradoxalement la crise booste les ventes d’ATR.
A Toulouse pour France Info, Stéphane Iglésis
...

En Bourse EADS a souffert aujourd'hui

Le titre de la maison mère a reculé de presque 8 %. Les opérateurs boursiers craignent que les banques soient plus difficiles quant au financement des avions. Ce qui pourrait ralentir les ventes. Le patron de BNPParibas avait lui même prévenu que le financement de l'aéronautique souffrirait des nouvelles règles bancaires baptisées Bâle 3 qui imposent aux banques des niveaux de fonds propres plus élevés qu'aujourd'hui par rapport à leurs engagements. La même BNPParibas dément tout besoin d'augmenter son capital pour respecter ces règles. La visite au Quatar n'est pas une recherche de fonds mais une action de promotion de la banque ....

Les fréquences de téléphone mobile 4G attribuées aujourd'hui

Sans surprise ce sont les quatre grands qui ont gagné. Orange, SFR Bouygues et Free. La vente de ces fréquences va rapporter 936 millions d'euros dans les caisses de l'Etat. Soit presque 250 millions de mieux que la mise à prix. Ces licences permettront des communications mobiles à très haut débit, principalement dans les zones urbaines.

Le cinéma passe au numérique

A la fin de l'année 80 % des recettes des salles dviendront de salles numérisées selon la fédération nationale du cinéma qui tient congrès à Lyon. Ce qui met la France au premier rang en Europe. Mais 80 % des recettes ce n'est pas 80 % des salles. Aujourd'hui 55 % des 5250 écrans sont équipés. Un résultat qui s'explique par le soutien public à la numérisation. Les distributeurs doivent notamment reverser une partie des économies qu'ils font grâce au numérique à un fonds d'aide. La proportion est beaucoup moins élevée pour les petites salles et notamment les cinémas mono écrans qui représentent presque 40 % des cinémas de l'hexagone mais 15 % seulement des entrées. La bonne surprise de l'année c'est que le nombre de cinéma classé Art et Essai est en hausse par rapport à 2010.

Vous êtes à nouveau en ligne