Les grandes agences de notations de nouveau attaquées

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Cette fois la charge vient d'Italie.

Entre 2011 et 2012, en pleine crise de la dette,
Standard and Poor's, Moody's et Fitch ont abaissé à plusieurs reprises la note
souveraine italienne. Conséquence : les taux d'intérêts se sont envolés et Rome
a perdu beaucoup d'argent. Près de 120 milliards d'euros selon la Cour des
Comptes italienne. Or, selon cette dernière, les trois agences ont mal
travaillé. Les déclassements n'étaient pas justifiés. La justice italienne a
donc ouvert une enquête Anaïs Feuga.

Standard and Poor's et Moody's ont
jugé les accusations de la cour des Compte italienne sans fondement. Fitch
affirme de son côté avoir toujours agi conformément à la loi.

Vers un règlement à
l'amiable entre Google et la Commission européenne.

Le géant américain
de l'internet va probablement échapper à une amende de 4 milliards d'euros, soit
10% de son chiffre d'affaire. Après trois ans
d'enquête, Google a été accusé d'entraver la concurrence en Europe, en mettant
ses services en avant au détriment des autres moteurs de recherche. Mais
Bruxelles vient de juger satisfaisantes les dernières propositions faites par
le groupe américain pour remédier aux problèmes. Le litige devrait donc
s'arrêter là. Une annonce qui scandalise les plaignants, dont l'association des
consommateurs européens.

Les patronats
français et allemand réclament un Pacte industriel européen.

Main dans la main, Pierre
Gattaz, le patron des patrons français et son homologue allemand, Ulrich
Grillo. Ce matin, à Paris, les deux hommes ont appelé à des actions fortes, au
niveau européen, afin de rendre les entreprises de l'Union plus compétitives. Il
faut, disent-ils, tailler dans la bureaucratie, allonger la durée du temps de
travail, lutte contre le protectionnisme. Mais aussi baisser le coût du travail
là où il est trop élevé. Or, à ce sujet, Ulrich Grillo, patron de la Fédération
allemande de l'industrie rappelle son hostilité à la création d'un salaire
minimum outre-rhin. Mais ce qui le met en colère par dessus tout, c'est que la
décision a été imposée, une fois n'est pas coutume, aux partenaires sociaux
allemands.

Le patron de la fédération allemande
de l'Industrie Ulrich Grillo, ce matin à Paris. Un
conseil franco allemand se réunira dans deux semaines.

Le prix des
carburants à la pompe va fortement augmenter au cours des trois prochaines
années.

C'est ce qu'affirme
l'Union française des Industries pétrolières. Selon ses
projections, le litre de gazole coutera 8,5 centimes de plus en 2016. Et
le litre de d'essence 7,7 centimes à cause des nouvelles taxes. Outre la hausse
du taux de tva depuis le 1er janvier, la contribution climat énergie, qu'on
appelle aussi "taxe carbone" va renchérir les prix à la pompe 2015. Tout comme les
certificats d'économies d'énergie. Au total, cela représente 4 milliards
d'euros de taxe ou simili taxes supplémentaires calcule l'UFIP.

 

Vinci publie ses résultats annuels.

Malgré la crise du
bâtiment, le groupe de BTP a vu son bénéfice augmenter de plus de 2% l'an
dernier. C'est un peu mieux qu'attendu. Vinci s'est principalement tiré
d'affaire grâce à ses activités internationales.

Et puis les
voitures avec chauffeur pourront prendre des clients sans délai.

Ils ont obtenu
satisfaction auprès du Conseil d'Etat. Ce dernier a annulé le décret qui
imposait un délai de 15 minutes entre la réservation et la prise en charge du
client. Cette victoire des sociétés de VTC est une défaite pour les taxis
traditionnels. Mais probablement pas la fin de la guerre.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne