Les entreprises vent debout contre la hausse de la cotisation foncière

Est-ce la goutte qui va faire déborder le vase?

Depuis plusieurs
jours, les patrons sont très remontés en lisant leur avis d'imposition
concernant la cotisation foncière des entreprises. Motif : celle ci a
littéralement explosé dans certaines localités. 50, 60 et jusqu'à 300%
d'augmentation, si ce n'est plus. Ce qu'il faut
savoir, c'est que le montant de cette cotisation, qui remplace en partie la
taxe professionnelle, est calculée par les communes. Et visiblement, certaines ont
eu la main un peu lourde. Gérard Ollieric est président de l'Union des
commerçants de la Baule, en Loire Atlantique. Il est lui même chef d'entreprise
dans l'immobilier. Chez lui, la cotisation foncière a flambé.

Les organisations
patronales, qui rencontraient ce matin le Premier ministre pour parler de
compétitivité des entreprises, n'ont pas mâché leur mot. Elles ont qualifié ces
hausses d'insultantes, de provocatrices, d'effarantes. D'autant plus, souligne
la patronne du MEDEF, qu'elles pourraient bien contrecarrer l'effet tant
attendu du pacte de compétitivité. Selon l'Union
professionnelle artisanale (UPA), le gouvernement proposerait de lisser le versement
de la cotisation foncière des entreprises. Mais la décision finale reviendra
aux collectivités locales.

Les sociétés
françaises moins tournées vers l'export.

L'an dernier, la
France comptait 117.000 sociétés exportatrices. Un chiffre en baisse puisque
l'on en dénombrait 15.000 de plus en 2000. Dans son troisième baromètre export,
l'assureur crédit Euler Ermes met en lumière les décrochages du commerce extérieur
français. La dynamique des exportations reste menacée en 2013 affirme Ludovic
Subran, responsable des études économiques.

Plusieurs groupes
étrangers intéressés par le site Arcelor Mittal de Florange.

Les syndicats ont
réagi avec prudence à cette information des Echos. Selon le quotidien, le
groupe russe Severstal
aurait entamé des discussions il y a deux semaines pour la reprise des hauts
fourneaux de Florange. Deux autres candidats seraient sur les rangs. A Paris,
le ministre du Redressement productif n'a ni confirmé, ni infirmé. Tout comme
la direction d'Arcelor Mittal.

Accéder à la
propriété, un rêve réservé aux ménages les plus aisés.

Les couples qui
veulent acheter une maison ou un appartement affichent désormais des revenus
très supérieurs à l'immense majorité de la population. Un peu plus de 4000
euros net en moyenne selon l'enquête annuelle du courtier Empruntis.com. Et un
apport personnel atteignant 50.000 euros, 
un niveau jamais atteint. A Paris, la situation est encore plus
exceptionnelle du fait de l'explosion des prix immobiliers. Maelle Bernier, responsable
des études chez Empruntis.com

Le crédit
renouvelable dans le viseur du gouvernement.

Les conditions
d'octroi pourraient être encore durcies dans le cadre de la future réforme bancaire.
Le ministre de l'économie l'a annoncé aujourd'hui. Il veut juguler ou limiter
l'accès au crédit renouvelable, même si la loi Lagarde a déjà apporté des
améliorations. Le
nombre de comptes aurait diminué de 5,3 millions entre fin 2010, et avril 2012.

Faut-il changer de
métier?

De plus en plus de
français envisagent une reconversion professionnelle dans les mois à venir. Non
pas pour leur épanouissement personnel. Mais à cause des perspectives
économiques qui s'assombrissent. Résultat d'un sondage Ipsos commandé par
l'AFPA, l'Association française pour la formation professionnelle des adultes.

 

Vous êtes à nouveau en ligne