Les bons résultats de France Initiative

A peine nommé, le nouveau gouvernement devra s'attaquer au chômage, première préoccupation des citoyens. L'occasion pour France Initiative qui aide des créateurs d'entreprise de plaider sa cause

France Initiative est un réseau
d'associations qui aident les créateurs et les repreneurs d'entreprise non
seulement à monter leur projet mais aussi à le financer et à le pérenniser.
En 2011, plus de 17 000 entreprises ont ainsi été créées ou reprises, plus
de 35 000 emplois ont été créés. En dépit de la baisse des financements
publics. C'est la méthode la moins coûteuse pour créer des emplois comme
l'explique Louis Schweitzer le président de France Initiative 

Retour aux bénéfices pour Ubisoft  

L'éditeur de jeux vidéo affiche un
bénéfice net de 37,5 millions  d'euros pour son dernier exercice qui s'est
terminé en mars. Contre des pertes de plus de 50 millions l'année précédente.
Le chiffre d'affaires est quasiment stable à un peu plus de un milliard.
Ubisoft mise sur ses développements de jeux en accès gratuit assorti de micro
paiement, un secteur en plein boom. Il prépare aussi plusieurs jeux pour la
prochaine console de Nintendo.

 

Un repreneur supplémentaire pour
Paris Normandie
 

C'est le groupe belge Rossel qui a
déposé une offre pour reprendre Paris Normandie et les titres associés de
Hersant Média qui est en redressement judiciaire depuis le 29 février. Selon
l'avocat du syndicat des journalistes, l'offre qui est très succincte propose
prévoit 120 suppressions d'emplois sur un total de 362 actuellement. Elle est
également conditionnée aux discussions déjà engagées entre les deux entreprises
à propos du pôle Champagne Ardennes. Sont également candidats à la reprise le
groupe du Républicain Lorrain et deux journalistes. Les repreneurs doivent
rencontrer les salariés la semaine prochaine. Le tribunal de commerce du Havre
doit trancher le 21 juin prochain

 

Pas de repreneur en revanche pour
Meryl Fiber, ex Rhodia
 

Le tribunal de commerce d'Arras n'a
reçu aucune offre pour cette entreprise textile qui emploie 350 personnes . Les
salariés avaient un temps espéré que le Suisse Nexis Fiber s'intéresse au
dossier mais il a jeté l'éponge estimant que l'entreprise présentait un trop
gros risque de pertes financières. Meryl Fiber est le numéro deux européen de
son secteur
, les fils techniques et les fils polyamide. L'entreprise réalise 90
% de son chiffre d'affaires  à
l'exportation
.

 

Fermeture annoncée pour l'usine
Iveco de Savoie
 

Le constructeur de camions de
pompiers a annoncé qu'il va fermer l'usine Camiva de Saint-Alban-en-Leysse qui
emploie 171 personnes
. Selon les syndicats, cela risque d'entrainer en tout
entre 600 et 800 suppressions d'emplois dans la région, dans la mesure où au
moins trois sous traitants dépendent de Camiva pour plus de la moitié de leur
chiffre d'affaires. Un chiffre contesté par la direction de l'usine qui annonce
vouloir proposer des reclassements à tous les salariés touchés par la
fermeture.

 

La crise n'épargne pas le marché des
avions d'affaires comme en témoigne le salon de Genève

 Tous les constructeurs sont là, à la
recherche de clients. L'occasion de faire le point sur ce marché qui  traverse une passe difficile. Du coup les
constructeurs scrutent les cieux asiatiques pour trouver de nouveaux débouchés.
A commencer par Dassault qui va y implanter une filiale

Facebook va augmenter son offre en bourse  

Devant
l'engouement que suscite l'opération, le réseau social veut augmenter de 25 %
les fonds qu'il va lever qui pourraient donc atteindre 15 milliards de dollars .
C'est en tout cas ce qu'affirme Reuters. 422 millions d'actions seront
proposées en bourse. Ce qui en ferait la troisième plus importante introduction
en bourse de l'histoire de Wall Street
après Visa et General Motors.

Vous êtes à nouveau en ligne