Le fonds de réserve des retraites veut une clarification de sa mission.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le fonds de réserve des retraites en panne de crédits. Créé en 1999 pour accumuler des réserves pour financer les retraites du privé à partir de 2020, il dispose aujourd'hui de 32 milliards d'euros. Il tire ses ressources d'un prélèvement de 2 % sur les revenus du patrimoine et théoriquement des excédents de la Caisse d'assurance vieillesse et des recettes de privatisations... C'est là que le bât blesse.
Raoul Briet président du conseil de surveillance

Parallèlement le Conseil d'orientation des retraites évalue à 25 milliards d'euros le besoin de financement des retraites en 2020. Soit 1 % du produit intérieur brut. Et qu'il s'alourdirait régulièrement jusqu'en 2040 à législation inchangée...

Le Grenelle de l'environnement valide l'idée d'une éco pastille pour les voitures, sans plus de détails. Le principe est de taxer plus les voitures qui polluent plus et moins les autres. Il y aura aussi une éco-redevance pour les poids lourds mais pas pour les autoroutes. Les administrations devront engager l'an prochain un audit énergétique et de nouvelles limites de consommation seront fixées pour les constructions neuves. L'Allemagne réfléchit elle à infliger des amendes aux entreprises du bâtiment qui n'utiliseraient pas principalement les énergies renouvelables dans les nouvelles constructions.

Les impôts n'augmenteront pas après les élections municipales. C'est l'engagement pris aujourd'hui à l'assemblée par le ministre du budget.

Les prix agricoles continuent à augmenter fortement en France. Ils affichent plus 6,2 % en septembre et plus 18 % sur un an. Le prix du blé a doublé en un an.

St Louis Sucre, la filiale française de l'Allemand Sudzucher va fermer son usine de Guignicourt dans l'Aisne l'an prochain, qui emploie une centaine de personnes. La production doit être réduite de 13 et demi pour cent pour que les producteurs de betteraves touchent les fonds européens de restructuration. Pour les mêmes raison, quatre autres usines sucrières sur 30 vont ainsi fermer en France en 2008.

Vous êtes à nouveau en ligne