Le chômage en hausse

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

On commence par les chiffres du chômage pour le mois d'août

Et comme prévu ils ne sont pas bons. Si l'on s'en tient exclusivement à la catégorie A c'est à dire ceux qui cherchent un emploi à temps plein en CDI et qui sont libres immédiatement, le chômage affiche une très légère baisse de 0,1 %. Mais les chiffres sont en hausse pour toutes les autres catégories et sur un an, le chômage a augmenté de 4,3 %. Et cette augmentation du chômage va continuer selon Emmanuel Lechypre, directeur du centre de Prévisions de l'Expansion. Il prévoit une croissance proche de zéro l'an prochain. Or en dessous de 2 % de croissance l'économie française ne créée pas d'emploi

Pour sortir de la crise certains préconisent une augmentation des salaires

La proposition vient du laboratoire social Lasaire fondé par un ancien banquier et un ancien dirigeant syndicaliste. Ses experts estiment qu'aujourd'hui le salaire est le seul levier sur lequel les dirigeants peuvent jouer pour éviter la récession et relancer la croissance. Ils partent du principe que la crise est due en partie à une mauvaise répartition entre les salaires, les investissements et la rémunération du capital. Pour relancer la consommation et donc la croissance, il faut augmenter les salaires dont la part a diminué dans le partage global et ce à l'échelle européenne. Pour ses experts, les salaires doivent évoluer en fonction des gains de productivité mais aussi bénéficier d'un rattrapage au titre des gains de productivité des années passées...

Trente pays sont à Paris pour faire de l'emploi une des priorités du G20

Et pour cette réunion l'Organisation internationale du travail, en collaboration avec l'OCDE a étudié les conséquences de la crise de 2008 pour tenter d'en tirer les leçons. Vingt millions d'emplois ont été perdus à cause de la dernière crise financière alors que la suivante a déjà éclaté
A Genève pour France Info, Laurent Mossu

...

La Grèce tente de rassurer sur sa dette

Athènes n'a jamais officiellement évoqué la possibilité d'une décote de moitié de sa dette. Le gouvernement grec veut mettre un terme à cette rumeur. La Grèce s'en tient au plan de sauvetage adopté fin juillet prévoit que les banques fassent une croix sur 21 % de la dette qu'elles détiennent. Il faut pour cela que 90 % des créanciers soient d'accord. Mais de l'avis de nombreux observateurs, une telle baisse sera insuffisante pour permettre au pays de sortir de la crise financière dans laquelle il est englué. Les experts des trois bailleurs de fonds, FMI BCE et Commission européenne sont attendus cette semaine à Athènes pour un nouvel audit.

Les ventes à découvert toujours interdites sur les valeurs bancaires

C'est ce qu'a précisé l'autorité des marchés financer qui estime que la crise justifie cette décision. Ces ventes à découvert c'est à dire sans avoir acheté les titres sont interdites depuis août dernier, en France mais aussi en Italie en Belgique et en Espagne. Les ventes à découvert sont considérées comme une pratique spéculative. L'Europe planche sur un accord sur ces ventes à découvert. La commission espère que le parlement et les Etats membres se mettront d'accord sur le sujet le mois prochain.

Groupama reporte son introduction en Bourse

L'assureur ne l'envisage plus maintenant avant 2015. Il donne maintenant la priorité aux économies pour redresser son profil financier. Il a aussi décidé de ne plus faire d'acquisitions pendant cette période. L'assureur mutualiste a été dégradé vendredi par l'agence Standard ans Poor's, après une première dégradation en mai dernier.

Pour la première fois depuis 15 ans, les ventes d'appareils photo sont en baisse au premier semestre

Et c'est à cause du tsunami du 11 mars dernier au Japon. 2,180 millions appareils ont été vendus au cours des six premiers mois de l'année. Pourtant 2011 avait bien commencé aux dires des professionnels réunis à Paris pour le salon de la photo. La photo se développe notamment grâce aux jeunes qui mettent leurs photos en ligne sur les réseaux sociaux.

Vous êtes à nouveau en ligne