La France perd son triple A

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'information économique du jour c'est bien sûr la dégradation de la note de la France par Standard and Poors

 

L'information économique du jour c'est bien sûr la dégradation de la note de la France par Standard and PoorsCe n'est pas une surprise. En décembre dernier l'agence de notation avait déjà mis la note française sous surveillance négative, impliquant qu'elle allait baisser dans les semaines suivantes. La France n'est pas la seule dans cette situation. L'Autriche et la Slovaquie sont dans le même bateau. En revanche, l'Allemagne et les Pays Bas dont les notes avaient également été mises sous surveillance échappent cette fois-ci à la dégradation.Les explications d'Emmanuel Lechypre, le directeur du centre de prévisions de l'ExpansionBOB 1'26L'interview intégrale est sur le site de France Inf. Emmanuel Lechypre explique notamment pourquoi il est normal que la France soit dégradée et pas l'AllemagneLes garagistes repartent à l'assaut contre le monopole des constructeursUn monopole qui porte sur les pièces de carrosserie et qui coûte cher aux automobilistes. L'UFC Que choisir a mesuré les conséquences de ce monopole qui n'existe quasiment pas hors de France : les prix dans l'hexagone sont 30 % plus élevés que dans les 11 pays européens qui ont ouvert le marché. Les garagistes indépendants ont déposé un amendement au projet de loi sur la consommation qui va revenir en deuxième lecture à l'Assemblée. Pour Michel Vilatte, le président de la fédération française des syndicats de la distribution automobile, la fin de ce monopole serait aussi une bonne nouvelle pour les sous-traitants et les équipementiersBOB ' 1'Une année 2011 en baisse pour les centres commerciauxLes soldes qui viennent de commencer devraient redonner un peu d'activité dans les centres commerciaux. Mais ce sera un court répit alors que 2011 a vu la fréquentation et le chiffre d'affaires baisserJean-Michel SILBERSTEIN, Délégué Général du Conseil national des centres commerciaux1'Des suppressions de postes annoncées à la FnacLe groupe de distribution de livres et de produits culturels va supprimer 500 postes en tout dont plus de 300 en France. Des suppressions d'emplois qui font partie d'un plan qui vise à économiser 80 millins d'euros. La Fnac affirme que ces départs seront volontaires et qu'ils ne concernent que les services administratifs. Le groupe explique que son chiffre d'affaires a baissé de plus de 3 % l'an dernier.
Ce n'est pas une surprise. En décembre dernier l'agence de notation avait déjà mis la note française sous surveillance négative, impliquant qu'elle allait baisser dans les semaines suivantes. La France n'est pas la seule dans cette situation. L'Autriche et la Slovaquie sont dans le même bateau. En revanche, l'Allemagne et les Pays Bas dont les notes avaient également été mises sous surveillance échappent cette fois-ci à la dégradation.Les explications d'Emmanuel Lechypre, le directeur du centre de prévisions de l'Expansion

Les garagistes repartent à l'assaut contre le monopole des constructeurs

Un monopole qui porte sur les pièces de carrosserie et qui coûte cher aux automobilistes. L'UFC Que choisir a mesuré les conséquences de ce monopole qui n'existe quasiment pas hors de France : les prix dans l'hexagone sont 30 % plus élevés que dans les 11 pays européens qui ont ouvert le marché. Les garagistes indépendants ont déposé un amendement au projet de loi sur la consommation qui va revenir en deuxième lecture à l'Assemblée. Pour Michel Vilatte, le président de la fédération française des syndicats de la distribution automobile, la fin de ce monopole serait aussi une bonne nouvelle pour les sous-traitants et les équipementiers ...

Une année 2011 en baisse pour les centres commerciaux

Les soldes qui viennent de commencer devraient redonner un peu d'activité dans les centres commerciaux. Mais ce sera un court répit alors que 2011 a vu la fréquentation et le chiffre d'affaires baisser
Jean-Michel SILBERSTEIN, Délégué Général du Conseil national des centres commerciaux

Des suppressions de postes annoncées à la Fnac

Le groupe de distribution de livres et de produits culturels va supprimer 500 postes en tout dont plus de 300 en France. Des suppressions d'emplois qui font partie d'un plan qui vise à économiser 80 millins d'euros. La Fnac affirme que ces départs seront volontaires et qu'ils ne concernent que les services administratifs. Le groupe explique que son chiffre d'affaires a baissé de plus de 3 % l'an dernier.

 

Vous êtes à nouveau en ligne