La crise de la dette s'étend

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'information du jour c'est la baisse de la note de l'Italie

Une baisse d'un cran décidée par l'agence Standard and Poor's au vu de la faiblesse de l'économie italienne. Elle a assorti cette baisse d'une perspective négative ce qui veut dire qu'elle pense que la situation ne va pas s'améliorer ...La dette de l'Italie représente 120 % du produit intérieur brut.

A Bruxelles la commission européenne a radicalement changé de discours aujourd'hui.

La crise de la dette s'étendant au delà du seul cas de la Grèce, elle reconnait maintenant que des banques vont avoir besoin d'être recapitalisées comme le demande le FMI depuis la fin août. Le commissaire européen aux questions monétaires envisage maintenant de donner aux Etats le droit d'aider leurs banques en cas de besoin. En sachant qu'une telle aide ne devrait venir qu'en dernier recours. Les banques doivent d'abord faire appel à leurs actionnaires et à des fonds privés, vendre des actifs, limiter les dividendes et ensuite seulement se tourner vers les Etats pour renflouer leurs caisses.

Quelques heures plus tôt le FMI révisait en baisse ses prévisions de croissance pour 2011 et 2012

Ce sont surtout les pays riches qui vont voir leur croissance ralentir, Etats-Unis en tête où le fonds prévoit une croissance de 1,5 % seulement cette année. Dans la zone euro la croissance sera du même ordre. Pour la France il prévoit 1,7 % de croissance cette année et 1,4 % seulement l'an prochain.
Encore faut il précise le FMI que les responsables politiques tiennent leurs engagements et que les perturbations des marchés financiers restent sous contrôle. Dans le cas contraire, les grandes économies risquent la récession. Et ce risque là est élevé souligne le chef économiste du Fonds. Il y a donc urgence à recapitaliser les banques répète le FMI pour éviter une crise en chaîne comme en 2008.

La secousse boursière liée à la crise de la dette n'épargne pas les entreprises qui vont bien

C'est le cas du groupe Manitou, dont l'action a perdu a perdu 30 % en bourse, début août.
Près de deux mois après, le leader mondial de la manutention tout terrain dont le siège est à Ancenis en Loire Atlantique se redresse. Il a publié des résultats encourageants pour le premier semestre 2011. Le chiffre d'affaires a augmenté de 45 % à 562 millions d'euros.

Hervé Rochet, le directeur financier de Manitou, au micro de Karine Parquet de France Bleu Loire Océan
...

Une nouvelle acquisition à l'étranger pour le groupe VivaSanté

Vivasanté est plus connu sous ses deux marques phares Urgo et Mercurochrome. Le groupe, qui emploie déjà plus de 2 mille personnes et réalise 433 millions d'euros de chiffre d'affaires s'implante au Brésil en rachetant une entreprise locale
A Rio pour France Info, Olivier Poujade
...

Pfizer supprime plusieurs centaines d'emplois en France

Le laboratoire américain va restructurer ses activités dans l'hexagone pour faire des économies alors que plusieurs de ses brevets doivent tomber dans le domaine public dans les années qui viennent. Un comité d'entreprise extraordinaire s'est tenu aujourd'hui. A l'issue du plan il y aura 350 postes en moins mais direction et syndicats sont en désaccord sur les chiffres. Pour Pfizer il y aura 225 suppressions nettes de postes. Les syndicats arrivent eux à 475 ... Il y a trois ans Pfizer a déjà supprimé 700 emplois en France, principalement des visiteurs médicaux. Les syndicats estiment que le groupe aura du mal à trouver des volontaires pour quitter l'entreprise.

Vous êtes à nouveau en ligne