L'annonce du référendum grec fait plonger les bourses

Toutes les bourses sont dans le rouge après l'annonce d'un référendum en Grèce sur le plan de sauvetage.

Les Bourses dévissent après l’annonce d’un référendum en Grèce sur l’accord de désendettement.

La bourse d’Athènes chute de presque 7%, Paris de plus de 5%.
Ce sont surtout les financières et en particulier les banques qui dévissent. Le constat et les inquiétudes d’un acteur des marchés, Stéphane Cadieu, directeur de la gestion de Fédéral finances.

Pfizer triple son bénéfice….

Le numéro 1 mondial de la pharmacie triple effectivement son bénéfice au troisième trimestre avec 3,7 milliards de dollars, soit très au dessus des prévisions des marchés. Si les ventes aux Etats-Unis ont reculé de 3%, celles a l’étranger ont progressé de 15% dont 12% dans les pays émergents, en particulier la Chine, la Turquie, la Russie ou encore l’Inde.

Un scandale chez Olympus, en Allemagne

La justice allemande accuse de malversation trois anciens dirigeants des activités européennes d’Olympus.
Ils sont accusés d’avoir autorisé quatre paiements de 640 000 euros sans contre partie à une entreprise. Un mini scandale qui rappelle un autre scandale plus important au Japon où la maison mère Olympus qui fabrique appareils photos et matériel médical est accusée par son PDG britannique limogé, de surfacturation d’achats d’entreprises entre 206 et 2008.

L’OIT, l’organisation internationale du travail tire la sonnette d’alarme à la veille du G20

Le nombre de chômeurs explose et les perspectives sont peu réjouissantes.

Aux USA, l’automobile se porte bien

Les ventes de Chrysler ont progressé de 27% sur une année, en particulier grâce au succès de la berline Chrysler 200. Celles de Ford ont augmenté de 6%, toujours sur année, avec le succès de ses véhicules tout terrain de loisir et ses « pick up ». Progression plus modeste, + 2% pour Général Motors, le premier constructeur automobile américain.

Mieux que l’or, il y a l’or blanc.

C’est ainsi que l’on nomme la truffe blanche. Le cours de la truffe blanche est passé de 1 500 à 3000 euros le kilo pour les gros calibres et à 2 500 euros pour les autres. La raison de cette explosion : la sécheresse qui rend la denrée plus rare et la demande asiatique qui ne cesse de croître depuis 2010.

Vous êtes à nouveau en ligne