L'A350 conforté aux Etats-Unis par la commande de IFLC

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Une commande très importante pour Airbus. L'Américain ILFC le plus gros loueur d'avions au monde vient de commander 20 exemplaires du futur A350. C'est le grand concurrence du Boeing 787 Dreamliner qui sera lancé l'an prochain c'est à dire cinq ans avant l'A350.
A Washington pour France Info, les explications de Pierre-Yves Dugua

Les chantiers de Lorient propriété du norvégien Aker yards décroche une commande de 45 millions d'euros pour construire trois ferries pour un croisiériste norvégien. La mise en service est prévue à l'été 2009. Ils seront propulsés au gaz naturel.

Arcelor Mittal se renforce en Italie en rachetant 70 % du capital de l'un des principaux distributeurs d'acier dans le pays. Le groupe indien contrôlait déjà deux distributeurs dans la péninsule, qui est le deuxième marché d'Europe.

L'éolien très convoité. Aujourd'hui c'est la Compagnie du Vent qui suscite l'intérêt de Suez et de l'Allemand RVE. les deux groupes énergétiques sont candidats à la reprise des 50 % du capital que le groupe de travaux publics espagnol Acciona souhaite vendre. La compagnie du Vent dispose aujourd'hui d'une puissance installée de 100 Mégawatts. Elle a réalisé l'an dernier 11 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Paris et Londres vont présenter une proposition commune à la prochaine réunion des ministres européens des finances pour verdir la fiscalité. Les deux pays veulent pouvoir appliquer une TVA réduite aux produits verts pour encourager les consommateurs à choisir plutôt ces produits là que leurs concurrents. Toute la difficulté sera de dresser la liste des produits éligibles ...

Dans l'Isère le groupe chimique Rhodia veut fermer l'an prochain son site de Roussilon qui fabrique du paracétamol. Ce qui entrainera 43 suppressions de postes. Rhodia s'est engagé à reclasser les salariés.

Un repreneur italien pour la société Fabris installée à Chatellerault et qui fabrique des pièces mécaniques pour l'automobile. 380 des 416 salariés seront repris. L'Italien Zen s'est engagé à injecter cinq millions d'euros dans l'entreprise et à investir sept millions dans les trois ans qui viennent.

Vous êtes à nouveau en ligne