Deux TPE bretonnes à l'assaut du luxe à Monaco

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La 24ème édition du Salon Luxe Pack se tient à Monaco pour trois jours. Un salon professionnel qui rassemble les spécialistes de l'emballage sous toutes ses formes et tous les grands du luxe et notamment de la parfumerie et des cosmétiques. Six mille professionnels sont attendus dont plus de la moitié d'étrangers.

 Il n'y a pas que des grands groupes. Il y a aussi de très petites entreprises qui présentent des produits souvent innovants. Et notamment deux sociétés bretonnes : Algopack qui transforme des algues en un matériau qui remplace le plastique et D-Carte qui a conçu des écrans vidéo de quelques millimètres d'épaisseur qui s'intègrent dans des supports imprimés comme des cartes postales ou des présentoirs. Une petite entreprise qui vient de signer un gros contrat aux Etats-Unis et qui va s'implanter à New York

Claude Maidenberg, le PDG de D-Carte

Claude Maidenberg
--'--
--'--
 

 

 

le site internet de D-Carte avec les démonstrations vidéo

 

Le site internet d'Algopack

 

**

Huitième semaine de grève à la Fonderie du Poitou Aluminium, filiale du groupe Montupet**

L'assemblée générale a reconduit la grève à partir de lundi. Les salariés veulent maintenant une confirmation écrite que le plan de compétitivité est bien abandonné. Il proposait une baisse de 25 % des salaires des ouvriers et de 15 % pour les cadres. L'administratrice judiciaire espère trouver un repreneur d'ici un mois. Alors que les salariés demandent que Renault le principal client de la fonderie réintègre cette entreprise qu'il a été créée en 1979 et revendue il y a trois ans.

Stéphane Magnan, le PDG de Montupet a expliqué à William Giraud de France Bleu Poitou pourquoi il ne croit plus à l'avenir du site.
...

 

**

Chez Freescale à Toulouse la fermeture est reportée de six mois**

L'usine de composants électroniques qui emploie 821 personnes ne fermera qu'en juin 2012. La direction explique qu'il s'agit de produire pour que les clients puissent faire des stocks avant l'arrêt définitif de l'usine. Pour les syndicats, ce report démontre que le site est viable.

 

Un troisième candidat à la reprise du réseau Speedy

Le réseau d'entretien des voitures est mis en vente par son propriétaire japonais Itochu. Et celui ci a reçu une offre pour la partie française qui émane du président de cette branche et de son équipe. Ils sont soutenus par la banque Mauritius commercial Bank. Speedy compte 500 centres en France et emploie 1 800 personnes. Deux autres offres sont en concurrence, celle du concurrent Feu vert et celle déposée par l'ancien patron de la branche française.

 

Le feuilleton de la crise de la dette et des désaccords européens.

Avec une critique aujourd'hui de Jean-claude Juncker le président de l'Eurogroupe. Il estime que la zone euro qui vient de convoquer un deuxième sommet européen mercredi en plus de celui prévu dimanche donne une image désastreuse d'elle même ...La France et l'Allemagne ne parviennent pas à se mettre d'accord sur le statut du futur fonds européen de stabilité financière. Par ailleurs les dirigeants européens travaillent maintenant sur l'idée d'une décote de 50 % de la dette grecque. Soit un allègement de 67 milliards et demi d'euros. Des négociations sont en cours avec les banques qui détiennent cette dette et qui voient cette proposition d'un très mauvais oeil. tout comme les industriels grecs.

Vous êtes à nouveau en ligne