Croissance zéro en 2012 selon le Centre de prévisions de l'Expansion

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La croissance française pourrait être nulle l'an prochain

C'est ce qu'annonce le Centre de prévisions de l'Expansion au vu des indicateurs avancés qu'il a compilés.
Il y a quelques jours l'Insee annonçait que la croissance au deuxième trimestre avait été nulle et début septembre, la Banque de France révisait sa prévision pour le troisième trimestre avec un chiffre à peine positif puisqu'elle table sur une progression de 0,1 %.
Ce n'est donc plus un ralentissement mais bien un vrai coup de frein selon Béatrice Mathieu du Centre de prévisions de l'expansion que les plans d'austérité ne peuvent qu'amplifier

Les primes de partage des profits pas à la hauteur des annonces

Les premières primes qui ont été instaurées par le gouvernement l'été dernier doivent être négociées entre les syndicats et les directions avant fin octobre. La prime ne s'applique qu'aux entreprises qui versent des dividendes en hausse. Les premiers résultats commencent à apparaitre. On est loin des mille euros évoqués par François Baroin quand il était ministre du budget. Ainsi chez STMicroelectronics la prime se monte à 150 euros à comparer aux 260 millions d'euros distribués sous forme de dividendes. Même montant chez Danone et chez Schneider Electric où les salariés comparent avec les cinq millions et demi d'euros de rémunération versées au PDG cette année. A l'autre bout de l'échelle on trouve pour le moment Sanofi et Rodhia où la prime se monte à 600 euros.... record à battre donc.

Le gouvernement ne peut pas geler les prix du gaz

C'est l'avis rendu aujourd'hui par la Commission de régulation de l'énergie. Le gouvernement a interdit à GDF Suez l'augmentation de son tarif pour les particuliers, augmentation qui était prévue au premier octobre c'est à dire demain. La Commission estime que ce gel du tarif ne permet pas à GDF Suez de répercuter ses coûts d'approvisionnement comme le prévoit la loi. En appliquant la formule de calcul à la lettre, l'augmentation aurait dû être d'environ 10 %. Reste que l'avis de la Commission n'est que consultatif. De son côté GDF Suez qui estime que le gel représente un manque à gagner de 290 millions d'euros a décidé de poursuivre l'Etat qui est son principal actionnaire en justice ....

Opération de concentration dans l'énergie

Le fournisseur alternatif Direct Energie a racheté aujourd'hui 46 % de son concurrent Poweo qui connait de grosses difficultés. Montant de la transaction 36 millions d'euros. Les deux principaux concurrents d'EDF et de GDF Suez espèrent fusionner complétement d'ici le premier trimestre de l'année prochaine.

Pendant que les banques continuent à faire les frais en bourse de la crise de la dette, la Suisse renforce les obligations des plus gros établissement du pays

Alors que les perspectives économiques du pays se dégradent, et que la crise de la dette se prolonge, les autorités hélvétiques ont décidé d'augmenter les contraintes qui pèsent sur les banques. Et ce, bien au-delà de ce qu'exige l'accord dit de Bâle III, mis en place par la Banque des réglements internationaux souvent appelée la banque des banques. Le gouvernement suisse veut ainsi éviter que les établissements ne fassent appel aux fonds publics et surtout que d'éventuelles difficultés ne se propagent à l'économie suisse. Au grand dam des banquiers qui dénoncent une atteinte à leur compétitivité

A Genève pour France Info Laurent Mossu 53"

...

L'Espagne vole au secours de quatre caisses d'Epargne

Le gouvernement a débloqué aujourd'hui 7 milliards et demi d'euros pour ces quatre établissements et en prend le contrôle. Et pour trois d'entre eux, il a exigé une très forte décôté sur leurs actifs. C'est la dernière étape d'un plan de restructuration du secteur financier qui a commencé en 2009. Les 45 caisses d'épargne ont fusionné et ne sont plus que 15. Le gouvernement estime que maintenant toutes les banques et caisses d'épargne respectent les niveaux de solvabilité.

Vous êtes à nouveau en ligne