Chypre dévoile son plan pour empêcher une fuite massive des capitaux

Toutes les banques chypriotes, fermées depuis 11 jours, vont rouvrir demain leurs guichets.

Y
compris la Laïki Bank, qui va être liquidée et la Bank of Cyprus, dont les
comptes au dessus 100.000 euros vont être ponctionnés de 30% minimum, voir
plus. Conséquence du plan adopté entre l'Europe, le Fonds monétaire
international et le gouvernement chypriote pour sauver son système bancaire.

Quelles mesures le
gouvernement chypriote prend-t-il pour éviter des retraits ou des transferts
massifs d'argent dès demain matin?

Utilisation des chèques interdite,
retraits limités à 300 euros par jour, paiements et virements à l'étranger
restreints à 5000 euros par mois (par banque et par personne), les transactions
entre entreprises devront être justifiés au delà de 500 euros. Autre exemple,
les chypriotes qui ont des enfants étudiants à l'étranger ne pourront pas leur
envoyer plus de 10.000 euros tous les trois mois. Ces mesures seront-elles
efficaces pour empêcher la fuite des capitaux ? Pas sûr répond Nicolas
Véron, chercheur au  centre Brugel à
Bruxelles et à l'Institut international d'économie à Washington.

Pas de miracle à attendre dit
l'économiste Nicolas Véron. D'autant que selon certaines informations,
d'énormes sommes d'argent auraient déjà quitté les banques chypriotes via des
succursales installées à l'étranger. 6 à 10 milliards d'euros, estime l'économiste
Jacques Sapir, et selon un mécanisme particulier. Ecoutez

Les estimations avancées par
l'économiste Jacques Sapir ne sont pas confirmées. Mais ce soir, le ministre
chypriote des affaires étrangères déclare que des transferts massifs de
capitaux ont eu lieu la semaine dernière entre la Laiki Bank, la deuxième
banque chypriote qui doit être liquidée et ses succursales à l'étranger. Une chose est sûre : le climat
d'incertitude pèse sur les marchés. Les Bourses européennes ont terminé en baisse.
L'Euro a glissé sous la barre des 1,28 dollar pour la première fois depuis
novembre.

L'actualité
économique, c'est aussi la baisse du pouvoir d'achat en France.

Selon l'Insee, le
pouvoir d'achat global des français a baissé pour la première fois depuis 30
ans. Il a reculé de 0,4% l'an dernier. La chute a été particulièrement forte au
quatrième trimestre : -0,8%. Explication d'Hélène
Baudchon, économiste à BNP Paribas.

 

Conséquence logique
de cette baisse du pouvoir d'achat, la consommation a reculé de 0,1% l'an
dernier. L'Insee confirme enfin que la croissance a été nulle en 2012 avec
trois trimestres négatifs sur quatre.

A quoi va
ressembler la feuille d'impôt sur le revenu cette année?

Elle a été
présentée aujourd'hui par le ministère de l'économie et du budget. On y
retrouve notamment  la nouvelle tranche
d'imposition à 45% pour les contribuables dont les revenus excédent 150.000
euros par an. Les formulaires seront envoyés à compter du 15 avril.

En bref, le groupe
chimique kem One placé en redressement judiciaire.

La société, rachetée
à Arkema par un financier américain, est en faillite. 1300 salariés sont
concernés. Le ministre du
redressement productif souhaite travailler avec la filière chimique pour
assurer l'avenir de la production vinylique française, autrement dit le
plastique PVC.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne