Pourquoi autant de selfies ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Une journée sur les réseaux sociaux, en compagnie d'Erwann Gaucher, journaliste et consultant "nouveaux médias". A la Une ce lundi : pourquoi autant de selfies ?

Inévitable, incontournable photo prise cette nuit pendant la cérémonie des Oscars et qui a donc fait le tour de la planète ou presque. Un seflie, vous savez ces photos que l'on prend soit même à bout de bras avec son smartphone. Celui-ci prise par le comédien Bradley Coopper (celui de very Bad Trip) et Ellen De Generes, maître de cérémonie de ces Oscars 2014.

C'est le selfie de tous les records, une photo partagée
2.687.054 fois exactement, ce qui en fait la photo la plus partagée de l'histoire des réseaux sociaux.
Loin devant la photo tweetée par Obama après l'annonce de sa réélection, qui été partagée que 780.000 fois.
Un casting de rêve, pensez donc : Meryl Streep, Julia Roberts, Brad Pitt, Angelina Jolie, Kevin Spacey sur cette photo prise à l'improviste pendant la cérémonie.

C'est d'ailleurs peut-être la différence entre les Oscars et leur équivalent français, les César. A Hollywood, même l'improviste est millimétré. 

Même le selfie était prévu et n'était en fait qu'un coup de pub de l'un des sponsors de la soirée, en l'occurrence, le fabriquant du téléphone portable qui a servi pour faire la fameuse photo. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le coup de pub a bien, très bien fonctionné. 

Non, tout ça était parfaitement calculé. Car le selfie a le vent en poupe. On en voit partout, tout le temps ou presque. Obama fait des selfies, les journalistes français en visite à la Maison Blanche font des selfies, les rescapés d'un crash d'avion font des selfies, même le pape fait selfies.

On imagine que des équipes entières de sociologues vont bientôt se pencher sur la question : pourquoi ce phénomène des selfies fonctionne-t-il aussi bien ?
En attendant leurs réponses savantes sur l'égocentrisme des gens sur les réseaux sociaux, on peut risquer une hypothèse : le selfie cartonne parce que ce n'est pas une mode lancée par des stars puis adoptée par le grand public, c'est même le contraire. C'est le public qui s'est mis à se prendre ainsi en photo, avant d'être imitée par les stars jusqu'à la soirée des Oscars...

En revanche, invité dans Stade 2, le sélectionneur Didier Deschamps a été clair : pas de réseaux sociaux au Brésil pour ses joueurs lors de la Coupe du Monde.
... 

Vous êtes à nouveau en ligne