Peut-on être amoureux au travail ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Un couple sur cinq (voire sur trois, cela dépend des sondages) se serait formé au travail. Du simple fantasme à la passion entre collègues de bureau que dit la loi concernant l'amour au travail ? A l'occasion de la traditionnelle fête des amoureux, la traditionnelle Saint-Valentin, le Droit d'Info s'interroge : peut-on flirter entre salariés ?

Le code du travail n'interdit pas d’avoir une aventure avec votre collègue de bureau et ce quelque soit la différence de niveau hiérarchique.

Une aventure entre collègues, c'est permis

En France, selon le code civil, chaque citoyen a le droit au respect de sa vie privée, qu’il soit en bleu de travail ou en costard-cravate. Une liberté, protégée par les lois Auroux de 1982, qui stipulent que "la vie de couple ne relève pas de l’entreprise" , un employeur ne peut donc pas vous muter ou vous licencier pour cette raison.

Tout est affaire de discrétion

S’il s’agit d’une relation entre adultes consentants, cette dernière ne peut être interdite. Toutefois, le lieu de vos ébats étant celui du travail, votre employeur peut y mettre un frein.

Il peut notamment imposer des restrictions en cas de "trouble manifeste à l’entreprise" . En clair, si votre comportement amoureux est trop démonstratif, une scène de ménage en plein open space par exemple, votre patron (après un avertissement) peut vous faire un rappel à l’ordre.

Autre sanction possible, en cas "d’insuffisance professionnelle" . Même si dans les faits cela est plutôt rare, si l’un des deux salariés ne travaille plus parce qu’il est trop absorbé par ses révêries ou au contraire sa séparation, son employeur peut alors demander son licenciement.

Une "promotion canapé" qui peut terminer aux prud'hommes

Par contre, si une relation entre un employé et un supérieur hiérarchique donne lieu à du favoritisme, la fameuse "promotion canapé" , un salarié qui s’estime lésé peut intenter des poursuites aux prud’hommes.

Attention aussi si vous travaillez dans une compagnie basée en France mais étrangère, notamment américaine : votre contrat de travail peut comporter une clause de "bonne conduite" . Un amour qu’il vaudra alors mieux, comme bien souvent en entreprise, garder pour soi.

Vous êtes à nouveau en ligne