Facebook : on m'a piraté mon compte

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Mardi dernier, le géant Facebook était victime d’une panne mondiale. Un bug de plus d’une heure qui pose la question de la protection de nos données. Sont-elles bien protégées ? Quels sont vos recours par exemple, si votre compte Facebook est piraté ?

Si votre compte Facebook a été piraté, vous pouvez porter plainte contre X. Même dans le monde virtuel, il s'agit d'une usurpation d'identité. Une infraction à même de "troubler l'identité d'une personne" et passible donc, selon la loi Loppsi 2, "d'une peine maximale d'un an de prison" et d'une amende pouvant atteindre 15.000 euros.

Ainsi un étudiant d’Angers, qui avait détourné le compte de son professeur de philosophie, et surtout sa photo de profil, à laquelle il avait rajouté une moustache et un chapeau chinois, a été condamné à 400 euros d’amende.

Parallèlement pensez à signaler le vol de votre identité à Facebook. Un onglet sur votre page est prévu pour ça. Si, le réseau ne réagit pas et que votre compte usurpé est toujours actif, vous pouvez assigner la firme en justice. Mais avec 1,4 milliards d’utilisateurs, ça n'est pas gagné.

Votre meilleur allié, c'est vous !

En réalité, les procédures sont tellement complexes, que votre meilleur allié c’est vous même !

Sécurisez au plus vite votre compte. Se faisant passer pour vous les pirates ont accès à toutes vos données personnelles ou votre liste d’amis, à qui ils peuvent entre autres, envoyer des messages pour leur soutirer de l’argent.

Pour éviter ça, changez immédiatement de mot de passe. Cela permettra de limiter les dégâts.

En revanche, si lui aussi a été usurpé, avant de vous connecter sur votre compte, cliquez sur mot de passe oublié . Un nouveau vous sera alors envoyé sur votre boîte mail. Et dans les deux cas, faites des captures d’écran, elles seront autant de preuves en cas de procédures judiciaires.

Vous êtes à nouveau en ligne