Pourquoi l'or n'a plus la cote ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Sale temps pour les épargnants. Outre le taux de rémunération du Livret A qui sera ramené le 1er août de 1% à 0.75%, l’or est lui aussi en baisse. Le métal jaune atteint son plus bas niveau depuis cinq ans.

L'once d'or vaut aujourd’hui 1020 euros (une once représente 31 grammes d'or)... pour référence, en 2011, on était à près de 1800 euros l'once. Le lingot d'un kilo, lui, coûte ce matin un peu moins de 33.000 euros. Cette baisse touche également les autres métaux précieux : l’argent, le platine, le palladium, sont également en repli.

L’or au plus bas depuis cinq ans donc… comment s'explique cette baisse ?

Trois explications :

1/ La remontée des taux d’intérêts aux Etats-Unis se confirme avec une accélération prévue au second semestre, ce qui a pour effet de faire remonter le dollar qui devient plus rémunérateur.

2/ Avec l’accord sur la Grèce – aussi fragile soit-il – et la réouverture des banques dans le pays, la tension retombe un peu et détourne les épargnants des valeurs refuges traditionnelles dont l’or fait partie.

3/ la Chine, qui est le premier producteur d’or au monde avec 360 tonnes produites par an, vient de révéler que ses stocks avaient augmenté de 60% depuis 2009, soit bien moins que ce qu’attendaient les opérateurs.

Cette déception a pesé sur les cours ces derniers jours.

Et ce mouvement baissier est durable ?

La baisse dont il est question ce matin reflète la tendance mondiale. Mais pour les européens qui achètent le métal précieux en euro, à partir du moment où la monnaie unique baisse face à la remontée du dollar, l'or va très vite redevenir une bonne affaire sur le continent européen.

D'ailleurs, les spéculateurs misent sur un regain d'intérêt pour le métal jaune sur le long terme, mais pas avant 2016.

D'une manière générale, investir dans l'or est-il rentable ?

Paradoxalement non, car l'or dort. Il ne travaille pas, il ne fait que rassurer. Pour celles et ceux qui possèdent un portefeuille de valeurs, l'or permet de diversifier les placements mais n'est pas rémunérateur comme l'assurance vie ou d'autres produits financiers. Non seulement il ne rapporte rien mais, en plus, il ne sert pas à financer l'investissement des entreprises.

Et puis il coûte cher en conservation. Les "frais de garde" s'élèvent à environ 2% par an. Quant à la revente, elle est taxée et la fiscalité n'est pas légère : on a le choix entre une taxe forfaitaire de 10 et demi% sur le bien vendu, ou une taxation de 30% sur la plus-value réalisée lors de la vente. Donc bien réfléchir avant de trancher... et si vous avez de l'or, le mieux est de ne pas bouger et de garder la tête froide.

Vous êtes à nouveau en ligne