Métro de Londres : Thales gagne un contrat à un milliard d’euros

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Un gros contrat qui a été confirmé hier par le groupe d’électronique et de défense. Un contrat à un milliard d'euros, tout de même pour la modernisation du métro londonien.

C'est l'aboutissement de 18 mois de négociations avec l'organisme chargé des transports en commun de la capitale britannique. 

Alors, dans le détail Thales va notamment refaire à neuf tous les systemes de signalisation et de contrôle des trains pour en augmenter la fréquence.

Cela va concerner  quatre lignes des principales lignes du Tube et notamment la partie la plus ancienne du métro londonien.

Il faut savoir que certains tronçons datent  de la construction du réseau, c'est à dire 1863. C'est le plus vieux  métro au monde.

Cette modernisation des lignes était donc plus que nécessaire la renovation permettra aux rames de se succéder toutes les deux minutes, elle augmentera d'un tiers le nombre de passagers transportés alors que Londres devrait passer la barre des  10 millions d' habitants d'ici à 2030.

C'est donc  un projet titanesque. Les travaux vont commencer cette année, pour durer jusqu' en 2022, 2023. Et une fois le chantier achevé, c'est 60 % du métro londonien qui aura été modernisé grace aux technologies du groupe français.

Le métro londonien sera donc un peu frenchy grace à ce contrat remporté par  Thales. Pourtant quand on pense à Thales on pense plus à la defense et à l' armement ?

Logique, c'est vrai Thales, c'est notamment  l'équipementier du Rafale de Dassault.

C'est aussi de l'aéronuatique, des systèmes de gestion du trafic aérien,de l'électronique embarqué également.

Et d'ailleurs, pour l'instant, pour Thales, les activités liées au transport restent  encore marginales : un milliard quatre de chiffres d'affaires sur les 13 milliards realisées par l'ensemble du groupe.

Mais c'est un secteur surlequel mise le PDG du groupe, Patrice Caine.

Depuis le début de l'année, Thales a ainsi déjà enregistré deux autres gros contrats de signalisation ferroviaire pour le métro de Doha au Qatar également  pour celui de Hong Kong.

L'activité transport du groupe a d'ailleurs bondi : plus 88 % cette année, c'est un tournant stratégique pour Thales. Un tournant vers le secteur civil qui pourrait se traduire à terme par un rapprochement avec d'autres poids lourds du secteur, comme le francais Alstom ou le canadien Bombardier.