Le décryptage éco. Vers la fin allocations familiales pour tous ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le gouvernement pourrait modifier les allocations familiales. En tout cas, supprimer les allocations familiales pour tous. Le décryptage de Fanny Guinochet.

"Ca ne me choque pas qu’on supprime les allocations pour les revenus les plus élevés". C’est ce qu’a dit Bruno Le Maire le ministre de l’Economie. Pendant longtemps, tout le monde avait droit aux allocations familiales, qu’on soit riche ou pauvre, à partir du 2e enfant, on touchait la même somme, elle changeait juste en fonction du nombre d’enfants. C’était comme ça depuis la création de la sécurité sociale en 1948.

François Hollande a été le premier à rompre avec ce principe, il a modulé le montant des allocations en fonction des revenus. Depuis 2015, elles ont été divisées par deux pour les ménages qui ont plus de 6000 euros par mois, et par quatre pour ceux qui gagnent plus de 8000 euros par mois. Du coup, une famille avec deux enfants qui touchait plus de 6000 euros mensuels avait droit à un peu plus de 120 euros par mois, avant 2015, contre environ 60 euros aujourd’hui.

A un moment où Emmanuel Macron se fait taxer de président des riches, supprimer les allocations pour les plus fortunés pourrait permettre de rectifier le tir. Bruno Le Maire en parle d’ailleurs comme d'une mesure de justice sociale, il explique que les ménages qui vivent avec plus de 6000 euros par mois n’ont pas besoin que l’Etat leur verse 60 euros pour faire des enfants, que ça n’a pas d’impact sur la politique de natalité. L’idée est de redistribuer cet argent aux plus pauvres et aux familles monoparentales.

Mais le gouvernement marche sur des œufs, car ce sujet est sacré, 5 millions de familles touchent des allocations, environ 10 % seraient concernées par la suppression. Et les Français sont très attachés au principe de l’universalité du système. C’est notamment le cas à droite. A un moment où le budget d’Emmanuel Macron est justement taxé d'être de droite, une annonce pareille donnerait une vraie coloration de gauche. Est-ce que ça rapporterait beaucoup à l’Etat ? Non, chaque année l’Etat verse 12 milliards d’euros d’allocations familiales. La suppression pour les riches, ce serait une économie d'environ 440 millions d'euros par an, c’est l’estimation d’Olivier Veran, le député macroniste de l’Isère, qui a ouvert ce débat sensible. Il propose une mission parlementaire sur le sujet.

Car, pour le moment, ce n’est qu’une réflexion, mais vu la montée des critiques contre la politique fiscale du gouvernement l’hypothèse pourrait vite être considérée d’un peu plus près.

Le chiffre du jour

15% Les femmes gagnent en moyenne 15% de moins que les hommes dans les pays de l'OCDE, Et L’écart a beaucoup de mal à se réduire La France n’est pas la plus mauvaise élève, en moyenne, une femme gagnerait en moyenne 10% de moins qu'un homme.