Le décryptage éco. "Star Wars 8" passe le milliard de dollars de recettes, et le cinéma mondial se porte très bien

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le bilan du cinéma mondial pour l'an passé est très positif, avec le succès du dernier volet de "Star Wars", "Les Derniers Jedi". Le décryptage de Fanny Guinochet.

Le cinéma mondial s'est très bien porté l'an passé. La passion pour Star Wars, la saga de science-fiction de Georges Lucas, est toujours là. Trois semaines après sa sortie, Les Derniers Jedi, le dernier volet, a franchi la barre du milliard de dollars de recettes dans le monde, soit plus de 840 millions d'euros.

C’est une bonne affaire pour les studios Disney puisque rien qu’aux Etats-Unis, c’est la meilleure sortie de l’année 2017 : Star Wars 8 a engrangé 517 millions de dollars (plus de 434 millions d'euros). Mais Star Wars 8 est loin de détrôner Avatar, qui détient toujours la première place des recettes mondiales depuis sa sortie en 2009.

Star Wars regarde vers la Chine

Star Wars 8 devrait aussi connaître un joli succès en Asie. Il doit sortir le 5 janvier en Chine, où le marché du cinéma est très dynamique. La Chine est le deuxième marché mondial du cinéma derrière les Etats-Unis et c’est dans ce pays que la vente de tickets de cinéma progresse d’ailleurs le plus vite. L’année dernière, on y a vu l’ouverture de 10 000 salles supplémentaires. On compte plus de 50 000 écrans dans le pays.

La production made in China se porte bien, au point qu’on parle de Chinawood en référence à Hollywood. Ainsi, le film d'action chinois Wolf Warrior 2 sorti l’été dernier a battu des records au box-office chinois. Le titan chinois monte en puissance.

L'industrie est florissante, même si elle est bousculée

Globalement, le cinéma mondial se porte bien. D'après l’institut comScore, qui mesure les audiences, il ne s’est jamais aussi bien porté. L’année dernière, près de 40 milliards de dollars de billets ont été vendus, soit une hausse de 3% par rapport à 2016.

Mais on voit bien qu’aujourd’hui, pour l’industrie du cinéma, cela ne se joue plus seulement dans les salles. La guerre du streaming est déclarée. On l’a vu avec Disney, qui a racheté la Fox en décembre pour contrer Netflix.

Et puis, l’industrie du cinéma est bousculée avec l’affaire Weinstein. 300 personnalités du cinéma, des actrices, des réalisatrices, se sont mobilisées pour de lutter contre le harcèlement sexuel dans le secteur, ce qui va avoir des incidences sur la filière.

En France aussi, le cinéma se porte plutôt bien. La France est le premier pays d’Europe en termes de production, de fréquentation, d’exportation et de nombre de salles. Cette industrie représente presque 1% du PIB et 340 000 emplois. En 2017, les Français ont surtout été séduits par des films d'animation, comme Moi, moche et méchant 3 (en tête du top 10 pendant six mois), ou Baby Boss.

Vous êtes à nouveau en ligne