Le décryptage éco. Nouvelle hausse du tabac... qui ne changera pas grand-chose pour les consommateurs

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Depuis lundi, les taxes sur le tabac ont augmenté. Fanny Guinochet est revenue, dans "Le décryptage éco" sur les effets de cette augmentation qui ne se fera que très peu ressentir sur le prix du paquet.

Au matin du lundi 30 avril, les taxes sur le tabac ont augmenté, mais cela ne change pas grand-chose pour les consommateurs. Cette fois-ci, les marques ont choisi de rogner sur leurs marges pour ne pas perdre leurs clients. Ces dernières absorberont une partie de la hausse des taxes décidée par le gouvernement. Du coup, le prix du paquet de 20 cigarettes devrait rester stable autour de 8 euros.

Seules quelques marques vont ajuster leurs tarifs, mais de quelques centimes à peine. Certaines marques comme Lucky Strike et Camel vont même baisser leurs prix. Depuis l’entrée en vigueur du paquet neutre en 2007, le prix est plus que jamais l’arme marketing des industriels.

Un gouvernement décidé à augmenter les prix

Sous François Hollande, les prix du tabac n’ont presque pas bougé avec à peine une augmentation, d’une vingtaine de centimes de plus par paquet, en 2014. Depuis l'arrivée d’Emmanuel Macron au pouvoir, c'est la troisième hausse. En mars, l’augmentation avait été d’un euro et en novembre, le prix du paquet avait déjà pris 30 centimes. Surtout ce n’est pas terminé, le gouvernement veut porter le prix du paquet à 10 euros d'ici novembre 2020, pour faire baisser la consommation des 16 millions de fumeurs.

Mais, est-ce que ça marche ? Est-ce que la hausse du prix du paquet décourage les fumeurs ? Il y a débat sur le sujet, mais oui, ça pousse les fumeurs à modifier leurs habitudes. Après la hausse d’un euro en mars dernier, on estime que les ventes ont reculé de plus de 10%. Parallèlement, les achats des traitements substitutifs à la nicotine ont augmenté depuis 2017 et la décision de la Sécurité sociale de les rembourser à hauteur de 150 euros par an. Cette décision a coûté plus de 20 millions d’euros en 2017, soit presque 2 fois plus qu’en 2016.

Développement de la contrebande

Toutefois, pour les professionnels du tabac, ces hausses de prix font aussi le bonheur des réseaux illégaux et des ventes par contrebandes. Un tiers des cigarettes consommées dans l’hexagone ne seraient pas achetées dans les bureaux de tabac français. Il s'agit d'une estimation, évidemment… et c’est de l’argent en moins pour les caisses de l’État. C’est tout le paradoxe. Le gouvernement augmente le prix du tabac pour inciter les français à moins fumer, alors que ca lui rapporte beaucoup d’argent, car les taxes sur le tabac représentent plus des trois quarts du prix du paquet. Chaque année, c’est plus de 12 milliards pour l’État !

Quand le paquet de tabac passera à 10 euros, en 2020, l’OFCE a calculé que ça pourrait lui rapporter jusqu’à plus de 16 milliards par an. Et encore, dans ses prévisions l’OFCE, anticipe une baisse de 15% de la consommation en 2020. Mais les "coûts sociaux" imputables au tabac sont bien plus importants : plus de 26 milliards d'euros par an. Le tabac serait à l’origine de plus de 75 000 décès prématurés par an.

Le chiffre du jour :

630 millions de dollars. C’est le montant des recettes engrangées dans le monde par le film de super-héros Avengers: Infinity War pour son premier week-end.
Le film de l'univers Marvel détrône ainsi Star Wars: Le Réveil de la Force.