Nicolas Sarkozy fait son retour. Un clin d'oeil pour 2017?

Les phrases entendues hier lors de son déplacement en Haute-Savoie sont ambigues. il a dit "qu'il n'en pouvait plus de la petite actualité politique [...] mais que la France, c'etait autre chose". Laurent Joffrin du Nouvel Obervateur, Etienne Grenelle du Point et Marie-Eve Malouines de France Info sont dans le studio de France Info et débattent de l'éventuel retour de l'ex-président de la République.

Etienne Grenelle du Point, estime lui que Nicolas Sarkozy n'est jamais veritablement parti. Il voit des échos toutes les semaines, tous les jours dans les journaux, sur des petites phrases qu'il distille à droite à gauche, il pose la semaine dernière avec un tee-shirt sur lequel il y a écrit :           " Sarkozy 2017". Ce n'est pas une traversée du désert, c'est une traversée de bac à sable!

Laurent Joffrin du Nouvel Observateur dit qu'il n"a jamais dit qu'il revenait maintenant mais dans un an à peu près, il rappelle sa présence. Mais c'est "Blanche Neige et les 4 nains". le problème est que les autres n'ont pas du tout émergés. Il y a Juppé, Copé et Fillon (et le quatrième, c'est un jeune NDLR).

Marie-Eve Malouines, chef du service politique de France Info dit que dans les sondages il apparait un petit peu comme valeur refuge. Il représente un passé que la droite regrette. C'est quand elle était au pouvoir, pas toute la droite. On sent bien qu'il n'y a pas de nostalgie chez les anciens ministres de leur travail avec Nicolas Sarkozy. Mais ils sont tous frustrés parce qu'ils n'ont pas fait ce qu'ils voulaient faire en étant au pouvoir.

 

Vous êtes à nouveau en ligne